Ratio de solvabilité

Le ratio de solvabilité est un pourcentage qui exprime la capacité d'une entreprise à rembourser ses dettes. Ce terme est notamment utilisé dans le milieu bancaire où il est établi par la Banque des Règlements Internationaux (BRI).

 

Qu’est-ce qu’un ratio financier ?

Définissons d’abord la notion de ratio financer. Les ratios financiers sont des indicateurs utilisés pour conduire des analyses financières de l’entreprise, dans le but d’évaluer sa bonne santé (son équilibre financier) ou sa rentabilité. Ils se présentent sous la forme de coefficients ou de pourcentages, calculés par un rapport entre deux masses, et se basent sur des données financières existantes (passées ou présentes).

 

Qu’est-ce qu’un ratio de solvabilité ?

Le ratio de solvabilité, exprimé en pourcentage, est un indicateur de la santé financière de l'entreprise. Il permet d'estimer sa capacité de remboursement à terme. Ce ratio s’obtient en divisant les capitaux propres par la totalité du passif.

Le plus souvent, il est demandé par les établissements financiers afin qu’ils puissent juger de la solvabilité de leurs clients emprunteurs avant d'octroyer un prêt, par exemple. Le calcul du ratio de solvabilité peut également être utile lorsqu'une entreprise est en recherche de financements, ou si elles souhaitent se présenter à des investisseurs potentiels. Sur le long terme, cet indicateur peut être intéressant pour comparer l'évolution de l'entreprise au fur et à mesure de son développement.

 

On retrouve trois principaux ratios de solvabilité :

  • Le ratio d'autonomie financière : celui-ci mesure la dépendance d'une entreprise à ses financements externes, comme les organismes prêteurs. Il se calcule en divisant les capitaux par le montant total du bilan.
  • Le ratio de liquidité générale : appelé aussi ratio de fonds de roulement, ce dernier permet de mesurer la capacité de l'entreprise à honorer ses dettes à court terme. Il s’obtient en divisant l'actif circulant par le passif circulant.
  • Le ratio de capacité de remboursement : ce chiffre indique la capacité de l'entreprise à rembourser l’ensemble de ses dettes. On considère qu’il doit être en dessous de 3, auquel cas l'entreprise n'aura pas une capacité de remboursement suffisante. Il se calcule en divisant l'endettement net par la capacité d'autofinancement.

 

Ne pas confondre

Il faut ici faire la différence entre liquidité et solvabilité. La première notion désigne le remboursement de dettes à court terme, quand la deuxième concernent les dettes au plus long terme.

Book formations 2022
catalogue 2022