• Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Nos certificats et diplômes
    • Comptable
    • Responsable comptable
    • Consolideur
    • Fiscaliste
    • Contrôleur de gestion
    • Auditeur interne
    • Responsable financier
    • Avocat
    • Juriste
    • Responsable paie
    • Responsable RH
    • Formation catalogue en intra
    • Formations internationales
    • Formations sur-mesure
    • Le pack compétences +
    • Notre offre digitale
    • Espace pédagogique
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Comptable
    • Responsable comptable
    • Consolideur
    • Fiscaliste
    • Contrôleur de gestion
    • Auditeur interne
    • Responsable financier
    • Avocat
    • Juriste
    • Expert Comptable
    • Responsable paie
    • Responsable RH
  • Accueil
  • Immobilier
  • Investissement immobilier : dispositifs, montages et optimisation

Investissement immobilier : dispositifs, montages et optimisation

Maîtriser les aspects fiscaux
Objectifs de la formation

Connaître les aspects fiscaux d'un investissement immobilier pour prendre les bonnes décisions.Analyser les différentes nouveautés en matière d'investissement immobilier (incitations fiscales, nouveau régime des plus-values immobilières).Remplir les déclarations fiscales liées aux investissements immobiliers.

Programme

Faire le bon choix au moment de l'acquisition sur le type d'investissement à réaliser

Immeuble d'habitation ou immeuble de bureau ?
Location nue ou location meublée ?
La détermination des revenus fonciers : recettes imposables, charges déductibles (focus sur les travaux déductibles), utilisation des déficits fonciers, déclaration 2044.
La détermination des revenus de location meublée (BIC) : recettes imposables, charges déductibles, utilisation du déficit BIC, déclaration 2031.
Les incitations fiscales en cas de location nue : les déficits fonciers ; les opérations de restauration immobilière Malraux ; les immeubles historiques ; les dispositifs Duflot et Pinel
.
Les incitations fiscales en cas de location meublée : la Location Meublée Professionnelle (LMP) ; les résidences-services (dispositif Censi-Bouvard).
Cas pratique : établir la déclaration 2044

Choisir la structure la plus appropriée pour réaliser son investissement

Le choix du mode de financement de l'acquisition : fonds propres ou emprunt.
Détention en direct, via une société civile ou via une société de capitaux.
Le cas particulier des SCPI et des OPCI.
Illustration : comparaison entre les différentes solutions

Faire le bon choix dans le cadre de la mise en location

Les incidences de la TVA sur les loyers.
L'enjeu de l'option ou pas à la TVA.

Évaluer les biens immobiliers en matière de droits d'enregistrement et d'ISF

Les techniques d'évaluation.
Les facteurs de minoration de la valeur du bien.
Le cas particulier des immeubles affectés à l'activité d'exploitation (conditions d'exonération).

Comment optimiser dans le cadre de la cession de l'immeuble

Plus values des particuliers.
Les dispositifs spécifiques et incitatifs applicables en cas de location meublée.
Le cas particulier de parts de sociétés civiles : alternatives entre share deal (cession de titres) et asset deal (cession de l'immeuble).
Cas pratique : établir la déclaration 2048-IMM
Après
Cas pratique : calculer le résultat imposable dans l'hypothèse d'une location nue et d'une location meublée (location d'un local d'habitation)
Fiche mémo : les travaux déductibles pour la détermination des revenus fonciers
Formations complémentaires
A qui s'adresse cette formation

Conseillers en gestion de patrimoine, conseillers en investissements financiers, conseillers de clientèle, assureurs, administrateurs de biens, avocats, notaires, experts-comptables.

Homologations
  • CNB homologation
  • CSN homologation
Pré-requis
Avoir des connaissances en fiscalité immobilière.
Intervenants
Vos principaux intervenants

Des praticiens experts dans leur spécialité et formateurs confirmés :

  • Caroline COUZINEAU,

    Avocat associé

    Titulaire d'un DESS de droit des affaires et fiscalité Paris II et diplômée de l'institut de droit des affaires (IDA). Après une expérience de 10 ans dans un cabinet international, elle a été directeur fiscal du groupe Pierre & Vacances, lui permettant de développer une expertise en matière de fiscalité immobilière. Elle a aujourd’hui créé sa propre structure et conseille les entreprises en matière de fiscalité immobilière, de restructurations, de TVA et d’intégration fiscale, que ce soit en conseil et optimisation fiscale, ou en contentieux.

    Domaines d’expertise :

Les plus
Les points forts de cette formation sont :

Alternance d'exemples pratiques et chiffrés pour faire les bons choix en matière d'investissement immobilier

Familiarisation avec les déclarations fiscales

Homologation du Conseil Supérieur du Notariat n°201800321

Moyens pédagogiques
Moyens pédagogiques
  • Nos formations sont jalonnées de cas pratiques et d’exemples concrets, alliés à des connaissances techniques
  • Notre pédagogie favorise l’interactivité entre participants et intervenant
  • Un support est remis en début de formation à chaque participant et est disponible sur l’espace pédagogique en ligne
Evaluation de la formation
  • Feuille d’émargement à signer par les participants et l’intervenant par demi-journée de formation
  • Evaluation de l’action de formation en ligne avec notre partenaire FORMAEVA
    • A chaud, le lendemain de la formation, mesurant la satisfaction des participants
    • A froid, 90 jours après la 1ère évaluation permettant de valider le transfert des acquis en situation de travail
  • Remise d’une attestation individuelle de formation sur demande
A noter

Homologation Conseil National des Barreaux n°17-027