• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Rappel sur la société civile immobilière (SCI) (Partie 2) : les avantages
Immobilier

Rappel sur la société civile immobilière (SCI) (Partie 2) : les avantages

Il existe de nombreux intérêts à recourir à une SCI. Il peut s'agir de l'acquisition d'un immeuble ou la gestion de biens immobiliers qui exige le regroupement de fonds ou le concours de plusieurs personnes. Un tel montage permet de faciliter les financements, d’éclaircir les prix de revient, de simplifier les transactions, etc.
Le recours à une SCI est un mécanisme de protection du patrimoine personnel contre les risques liés à l'ouverture d'une procédure collective. Cette protection vise tout particulièrement les artisans, les commerçants ou les praticiens libéraux. Cela permet ainsi, de dissocier le patrimoine immobilier personnel de celui de l'entreprise ou du patrimoine professionnel.
 
Le fonctionnement d’une SCI présente une grande simplicité de gestion.
La SCI constitue également une alternative à l'indivision et un moyen de transmission du patrimoine (personnel ou professionnel).
 
Enfin, la société civile permet de bénéficier de certains avantages fiscaux.
Dans certains cas, la création d’une société civile est un bon moyen de faciliter la gestion d’un patrimoine, notamment immobilier, et d’en préparer la transmission. Ainsi, cet outil favorise le conjoint survivant et permet une protection efficace par « démembrement croisé » des parts.
La SCI permet également d’alléger le paiement des droits de succession, par exemple, si un héritier reçoit des biens en nue-propriété, il peut demander à différer le paiement des droits de succession.
 
Toutefois, certains risques pèsent sur les associés, notamment leur responsabilité personnelle peut être engagée en cas de dettes sur la SCI. De plus, les associés ne sont pas propriétaires de l’immeuble (mais des parts de la SCI).
 

Pour en savoir plus :

et maîtriser toutes les spécificités de la SCI, Francis Lefebvre formation vous propose la formation suivante :

 
Pour aller  plus loin :


Rappel sur la société civile immobilière (SCI) (Partie 1) : définition et classification

  • Bail commercial
    Immobilier

    Le statut des baux commerciaux, régi par les articles L. 145-1 et suivants du Code de commerce et par les règles du droit commun des baux, prévoit que le locataire est soumis à certaines obligations, parmi lesquelles le versement des loyers. À défaut d’un tel paiement, différentes actions peuvent...

  • Loyers impayés
    Immobilier

    En mettant leur bien immobilier en location, les propriétaires doivent faire face à certains risques, parmi lesquels le non-paiement des loyers. Mais plusieurs mesures de prévention existent pour éviter et limiter les impayés. Être vigilant lors du choix du locataire Le choix du locataire est une...