Paie

Prélèvement à la source : le choix du taux pour 2019

Lors de la déclaration de revenus effectuée en ligne les contribuables voient apparaître le taux de prélèvement à la source communiqué par l’administration fiscale.
 
Plusieurs options leur sont alors offertes :

  • Conserver ce taux, appelé taux personnalisé, qui sera appliqué aux revenus 2019 et donnera donc lieu à retenue sur le montant des salaires versés.
  • Demander l’application d’un taux individualisé pour tenir compte des écarts de revenus entre conjoints. Le taux est ainsi différent pour chaque conjoint et cela permet de répartir l’impôt en fonction du revenu de chacun.
  • Demander l’application d’un taux neutre (ou non personnalisé) qu’appliquera l’employeur sur la base d’un barème établi en fonction du niveau des rémunérations et sans tenir compte de la situation familiale. Ceci permet à l’employeur de ne pas connaître le niveau réel d’imposition mais oblige le contribuable à verser le complément à l’administration fiscale.

Ce taux neutre sera également appliqué en cas d’entrée dans la vie active.
 
Le taux pourra également être modifié en août/septembre 2019 à la suite de sa communication dans l’avis d’imposition.
En cas de changement de situation conduisant à une variation significative de l’impôt prévisible, le contribuable pourra, bien entendu, demander une mise à jour du taux de prélèvement à la source en cours d’année.
 
Francis Lefebvre vous accompagne grâce aux formations « Prélèvement à la source 2019 : les impacts paie et RH » et « La paie 2018 : les nouveautés ».