• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • L’imposition de la plus-value d’acquisition sur un contrat de crédit-bail immobilier
Immobilier

L’imposition de la plus-value d’acquisition sur un contrat de crédit-bail immobilier

Le 19 juin 2017, au cours d’un litige, le Conseil d’Etat a confirmé que les subventions de la valeur d’un bien, dans le cadre d’un contrat de crédit-bail immobilier, ne sont pas déduites pour en déterminer sa plus-value (arrêt CE N°395452 du 19/06/2017).

L’article 239 du CGI impose ainsi le calcul de la plus-value d’acquisition lors de la levée d’option. Ce dernier représente la différence entre le montant de l’option d’achat et la valeur du bien immobilier à la date de la signature du contrat sous déduction des amortissements qui auraient été pratiqués si l’entreprise avait été propriétaire du bien dès le début.
 
Le litige qu’a eu à traiter le Conseil d’Etat concernait une SARL qui, après avoir bénéficié d’un contrat de crédit-bail immobilier durant 15 ans, a levé l’option d’achat de manière anticipée en 2007, avec effet rétroactif au 1er janvier 2006. La société a alors omis de procéder à la réintégration de la plus-value d’acquisition prévue au I de l’article 239 sexies du CGI. Le Conseil d’Etat a établi, comme base de détermination de la réintégration, le prix de l’ensemble immobilier indiqué dans le contrat de crédit-bail. La valeur de l’ensemble immobilier comprenait ainsi le prix du marché et les frais liés à la rénovation réalisée par la collectivité territoriale.
Le Conseil d’Etat, la Cour d’appel de Paris et le Tribunal Administratif de Melun ont rejeté la contestation des modalités de calcul des associés de la SARL, validant ainsi la base de calcul mentionnée dans le contrat.
 
En tant que professionnel de l’immobilier, Francis Lefebvre Formation vous recommande notre formation :

  • Crédit immobilier
    Immobilier

    Nouvelles règles pour les établissements bancaires, nouvelle loi sur l'assurance emprunteur, hausse des taux, l’année 2022 s’annonce charnière pour le marché du crédit immobilier. Explications. Préserver le modèle français de financement de l’immobilier : c’est l’objectif de la nouvelle...

  • Baux ruraux
    Immobilier

    Destiné à la mise à disposition de terres ou de bâtiments à usage agricole, le bail rural [TU1] est conclu entre un propriétaire et un exploitant. Ce type de contrat est défini par le Code rural et de la pêche maritime dans ses articles L. 411-1 à L. 411-78. Retour sur les types de convention...