• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Actualités
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous
Consolidation-normes IFRS

L’IASB finalise son nouveau cadre conceptuel

L’IASB a annoncé la publication de son nouveau cadre conceptuel le 29 mars 2018.
 
Ce document a pour vocation de servir à l’IASB dans l’élaboration de ses normes comptables et aux parties prenantes dans l’interprétation et l’application des normes IFRS, notamment dans le cas où ils feraient face à des sujets pour lesquels aucune norme comptable n’existe. Cependant, il n’a pas préséance sur les normes IFRS.

La révision du cadre conceptuel a principalement consisté à :
-        Préciser certains concepts tels la responsabilité des dirigeants (« stewardship ») et le concept de prudence ;
-        Redéfinir les éléments des états financiers en dissociant la définition des critères de comptabilisation ;
-        Apporter davantage d’explications sur la sélection du mode d’évaluation ;
-        Renforcer la primauté du compte de résultat comme source principale d’information sur la performance de l’entité en apportant des précisions sur le recours à la catégorie « Autres éléments du résultat global »
-        Confirmer les concepts développés dans les normes récentes comme par exemple la notion de contrôle.
 
Par conséquent, ce nouveau texte est une évolution par rapport à sa version précédente, sans pour autant être une révolution.