• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • IFI, l’impôt sur la fortune immobilière , comment se préparer au nouvel ISF
Patrimoine

IFI, l’impôt sur la fortune immobilière , comment se préparer au nouvel ISF

L’impôt sur la fortune (ISF) a été remplacé par un impôt sur la fortune immobilière (IFI) et il est temps pour les redevables de se préparer à la déclaration de ce nouvel impôt au titre de l’année 2018.

L’IFI peut s’apparenter à un recentrage sur le patrimoine immobilier de l’ISF que nous connaissions : il en imite le principe (imposition sur un patrimoine net) et le mode de calcul (barème identique et dispositif de plafonnement).

Toutefois, ce nouvel ISF comporte de nouvelles règles d’application assez complexes que chaque redevable devra bien appréhender avant de se lancer dans l’établissement de sa déclaration qui interviendra dans le même temps que celle de ses revenus.

À titre d’exemple, si la valorisation des immeubles détenus en direct ne devrait pas soulever trop de difficultés, il conviendra d’être vigilant au mode de détermination de la valeur du patrimoine taxable des immeubles qui sont détenus au travers d’une société. De manière également complexe, l’IFI comporte des dispositifs de neutralisation de certaines dettes d’acquisition de l’immeuble, notamment lorsqu’elles sont contractées à l’intérieur du groupe familial. Enfin, plusieurs mécanismes d’exonération sont prévus principalement dans la situation où l’immobilier est affecté à l’outil professionnel du redevable ou lorsqu’il est logé dans une société qui l’utilise pour les besoins de son activité opérationnelle.

Francis Lefebvre Formation propose la formation Optimisation du patrimoine après la création de l'IFI pour se former.