• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Fast Close : volonté de communication versus mesure de la performance
Comptabilité

Fast Close : volonté de communication versus mesure de la performance

Les résultats d’une étude publiée en février 2016 par l’Observatoire annuel des pratiques de Good Close - Fast Close montre que sur 8000 acteurs des directions comptables et financières, plus de 60 % des entreprises arrêtent leurs comptes annuels au plus tard dans les 20 jours. Les délais de publication se mesurant comme la différence en jours ouvrés entre la date de clôture de l’exercice et la date du communiqué de presse de publication des résultats définitifs.

À l’aune de ce constat, l’utilité d’un Fast Close apparaît comme l’objet de débat : volonté de communication versus mesure de la performance. Le Fast Close représente une volonté d’efficacité et un moyen d’affirmer le rôle de la direction comptable au sein d’une entreprise.
 
Sa démarche implique un véritable changement qui dépasse le périmètre de la fonction comptable. Dès lors, de nombreuses questions doivent être abordées allant de l’organisation du projet, de la maîtrise de la communication interne et externe, à l’optimisation des processus opérationnels et de la performance. Ainsi, comment mettre en place un tel projet ? Ses exigences sont-elles utiles et pertinentes ? Le projet se limite-t-il simplement à l’objectif qui lui a été attribué de répondre dans de meilleur délai ?
 
Le Fast-Close en tant que projet fait appel à des activités transverses aux métiers, dans l’objectif d’une accélération affirmée du processus de clôture des comptes. Le directeur comptable est au cœur de ce management de projet.