• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Les cotisations salariales sur l’assurance maladie et le chômage transférées sur la Contribution Sociale Généralisée (CSG)
Paie

Les cotisations salariales sur l’assurance maladie et le chômage transférées sur la Contribution Sociale Généralisée (CSG)

Afin d’augmenter le pouvoir d’achat des salariés, le nouveau gouvernement prévoit de supprimer les cotisations salariales sur l’assurance maladie et l’assurance chômage dès le 1er janvier 2018. Cette perte pour l’Etat devrait être compensée par une augmentation de la CSG.

Dès 2018, les salariés du secteur privé bénéficieront d’une augmentation immédiate de leur salaire net grâce à la suppression de la part salariale des cotisations chômage (2,4%) et maladie (0,75%), soit 3,15% de charges sociales en moins sur la fiche de paie.

Pour compenser la perte de ces cotisations sociales salariales, la CSG verra alors son taux passer de 7,5% à 9,2%. Le montant de cette mesure a ainsi été évalué à 21,5 milliards d’euros d’augmentation globale de la CSG. Le gouvernement certifie que seuls 60% des retraités les plus aisés verront leur pension nette diminuer.
Les fonctionnaires devraient également bénéficier de mesures similaires adaptées aux prélèvements sur leurs bulletins de paie. Le gouvernement est néanmoins resté flou à ce sujet, évoquant une augmentation de leur taux de CSG à 9,2%, une suppression de la contribution exceptionnelle de solidarité de 1% ou l’autorisation de prise en charge d’une partie des cotisations salariales restantes par l’Etat.
Les revenus financiers et immobiliers seront également impactés par la hausse du taux de CSG. Ils passeront ainsi de 8,2% à 9,9% et le taux global des prélèvements sociaux sur ces revenus passera de 15,5% à 17,2%.
 
Taux de CSG attendus en 2018 après la réforme :

  • CSG sur les salaires et primes 9,2%
  • CSG sur les autres revenus professionnels 9,2%
  • CSG sur les retraites 8,3%, 3,8% ou 0%
  • CSG sur les allocations chômage 6,2%, 3,8% ou 0% (pas de changement)
  • CSG sur les revenus du capital et du patrimoine 9,7%

 
Les taux de CSG sur les allocations de préretraite, pensions d’invalidité, indemnités journalières de Sécurité sociale et revenus des jeux et paris sportifs restent indéterminés à date.
 

En tant que professionnel de la paie, Francis Lefebvre Formation vous propose de faire le point lors des formations :