• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Actualités
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous
  • Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Blockchain, Crypto-monnaie, Smart contract, whitepapers, Initial Coin Offer : what’s next?
Gestion-finance

Blockchain, Crypto-monnaie, Smart contract, whitepapers, Initial Coin Offer : what’s next?

La croissance des technologies utilisant des chaînes de blocs a très rapidement suscité l’appétit des investisseurs et des spéculateurs. De ce fait, on peut considérer que la Blockchain est à l’origine de l’avènement d’un nouveau système financier intégralement désintermédié et totalement virtuel.
 

Ce nouveau mode de financement dont les transactions se font uniquement en monnaie virtuelle rallonge, au grand dam des pourfendeurs de la monnaie numérique, l’espérance de vie des crypto-monnaies. À mi-chemin entre les IPO (Initial Public Offering) et le financement participatif, les ICO (Initial Coin Offering) connaissent un vrai engouement car ce type de financement permet de lever des fonds rapidement et ce, sans perdre le contrôle. Les opportunités qu’offrent les ICO font réfléchir les différents agents économiques : comment mieux tirer profit de ce nouveau véhicule virtuel tout en se prémunissant contre les différents risques afférents (risque de détournement, risque de blanchiment, risque de cybersécurité…).

Force est de constater que le succès des ICO contraint les différents acteurs à s’y intéresser. Après le lancement des crypto-fund et des fonds spécialisés en crypto-fund (« fonds de fonds »), la création de fonds d’investissement entièrement spécialisés en tokens ne saurait tarder. [1] Et le financement en crypto-monnaie des sociétés existantes qui ont recours au marché traditionnel pour se financer deviendra courant (néo ou crypto marché secondaire).

Le néo-système financier semble pouvoir relever le défi de challenger le système classique et ses différents acteurs. Dans ce cas, nous assisterons inéluctablement dans les prochains mois à un véritable impact sur la finance et les différents métiers du droit et du chiffre. L’arrivée de nouveaux instruments financiers est imminente et les produits dérivés, dont les sous-jacents sont soit une monnaie numérique soit un token, existent déjà (token swap, contrat sur les tokens, crypto-swap..).

Les spécialistes de la finance, de la banque et de l’investissement doivent se projeter à l’ère de la blockchain, car l’apparition de nouveaux métiers est inévitable : conseiller en crypto-monnaie, gestionnaire de patrimoine virtuel, conseiller juridique spécialisé en ICO, spécialiste en crypto M&A, token broker, crypto trader...

L’attentisme du gouvernement - à savoir réguler ou laisser le marché s’autoréguler - ne saurait durer et l’attitude à adopter par les professionnels doit être différente voire dans l’anticipation. Il faut agir. Le changement des codes, des règles et des modes de financement et de placement est bien réel et déjà présent. La non-préparation à cette évolution sera lourde d’impact…

Former et se former à cette nouvelle finance sont les meilleurs moyens de se préparer à cette transformation spectaculaire qui est déjà en marche et vise tous les rouages du monde de la finance.
 

Nizar SAADANE, Intervenant Francis Lefebvre Formation en Gestion-Finance


[1] Le principe de base des ICO, ces levées de fonds assises sur la technologie blockchain, repose sur les tokens. Ces jetons cryptographiques peuvent être de nature variée et il en existe 4 types :

  • les tokens utilitaires, donnant droit à l’accès à des biens ou services développés par la société émettrice ;
  • les tokens equity, permettant une rémunération en fonction des résultats de l’entreprise émettrice ;
  • les tokens communautaires, visant à donner aux investisseurs un rôle dans la gouvernance de la technologie blockchain mise au point par la société ;
  • enfin les assets tokens, représentant la contrevaleur d’un ou plusieurs actifs sous-jacents.