• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Baisse des cotisations sociales et hausse de la CSG CRDS au 1er janvier 2018
Paie

Baisse des cotisations sociales et hausse de la CSG CRDS au 1er janvier 2018

Lors de sa campagne présidentielle, le Président de la République, Emmanuel MACRON a insisté sur son désir de réduire les cotisations salariales. Il a donc été décidé de supprimer à terme la cotisation de l'assurance maladie ainsi que celle de l'assurance chômage.

Le cabinet de Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publiques, a ainsi communiqué le 23 août 2017 sur une baisse des cotisations salariales en deux temps. Cette baisse a pour but de minimiser la hausse de la CSG/CRDS.
 
Cette baisse se fera en deux temps :
 

  • 1er janvier 2018 : -2.2 % (à l'heure où nous imprimons cet article, nous ne connaissons pas encore comment sera répartie cette diminution sur les taux actuels de la maladie et du chômage)
  • 1er octobre 2018 : -0.95 %

 
A compter du 1er octobre 2018, il n'y aura donc plus de cotisations salariales sur la maladie et le chômage.
 
En revanche, cette diminution sera minimisée avec l'augmentation du taux de la CSG/CRDS. Le taux, actuellement de 8 % (5.10 % pour la CSG non imposable, 2.4 % pour la CSG imposable et 0.5 % pour la CRDS) sera porté à 9.7 %. A ce jour, seul le taux de la CSG non imposable serait concerné (soit une hausse de 5.10 % à 6.80 %). Cependant, ce point n'est pas encore certain. Il conviendra d'attendre les textes définitifs avec la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018.
 
Vous devrez mettre à jour les taux de cotisations maladie, chômage et CSG/CRDS au 1er janvier 2018 puis au 1er octobre 2018.
 
Lien : Communiqué de presse du gouvernement du 23 août 2017
 
Pour faire le point sur toutes les nouveautés qui vont impacter la paie en 2018 et connaître tous les nouveaux paramétrages à intégrer en paie, Francis Lefebvre Formation vous propose sa formation Actualités de la Paie 2018 : Tout Savoir