• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Risk manager

Risk manager

Qu’est-ce qu’un risk manager ?

Appelé aussi “manager de risques”, le risk manager va permettre à une entreprise de prendre des risques maitrisés. Profession spécialisée, niche et encore émergente, elle est cependant de plus en plus prisée par les grandes entreprises (et petit à petit, les moyennes entreprises) car elle permet de faire face à un contexte économique international complexe. Il s’agit donc d’une opportunité à saisir pour les futurs professionnels. Notons qu’une grande expérience (jusqu’à dix ans) est nécessaire pour ce métier d’expert aguerri.

 

Quelles sont les missions du risk manager ?

Au quotidien, les missions du risk manager se traduisent par une expertise de la “culture du risque”, qui va minimiser les risques inhérents aux activités de l’entreprise. Dans le cadre d’une opération, il va identifier les zones critiques et les risques encourus (financiers, matériels, techniques, fonctionnels, opérationnels, humains) durant les différentes phases du déroulement du projet, évaluer et prioriser les risques ayant un impact plus important et déployer des solutions de protection, planifier et mettre en place des démarches et actions préventives et curatives, assurer le reporting et animer les réunions avec les différents acteurs du projet. Cet acteur du changement doit donc être très résilient, aimer prendre des risques (cela va de soi) tout en étant paradoxalement précautionneux et rigoureux. Il doit être force de conseil et ne pas avoir peur de proposer des solutions qui ne plaisent pas à tout le monde, tout en créant un climat de confiance.

 

Quel est le salaire moyen du risk manager ?

Le salaire moyen du risk manager (cadre confirmé) se situe entre 42k et 97k bruts par an, et plus en fonction du niveau de responsabilité et d’expertise.

 

Source : Glassdoor

 

Comment devenir risk manager ?

En plus d’une précédente expérience, les diplômes requis sont : Écoles d’ingénieurs, Écoles de commerce, gestion, économie, comptabilité, finance, les Masters des sections Droit, science politique, assurance, les Masters en management global des risques, gestion des risques sur le territoire, sécurité industrielle et environnement, gestion des risques industriels et environnementaux.

 

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Fort de sa belle expérience, le risk manager est déjà à un stade élevé de sa carrière. Il peut cependant évoluer vers Directeur des risques groupe (Corporate risk manager), Directeur de l’audit ou du contrôle interne, Secrétaire général ou encore Directeur de la stratégie. Il peut également se spécialiser dans certaines réglementations contraignantes.