• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
    • Livres blancs
    • Glossaire
    • Podcasts
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
    • Mon espace formation
  • Contactez-nous
Consolidation-normes IFRS

Reporting extra-financier : quels changements ?

La Commission Européenne a lancé une consultation publique autour du projet de révision de la directive sur la communication d’informations non financières.

 

Contribuer à améliorer la transparence des entreprises sur des volets autres que financiers, tel est l’objectif du reporting extra-financier instauré par la directive européenne de 2014. Celle-ci rend obligatoire la publication d’informations non financières pour certaines entreprises et grands groupes de plus de 500 salariés. Il s’agit d’informations sociales, environnementales, sociétales et de gouvernance. L’année 2020 marque l’initiation de la révision de la directive. Une initiative destinée à « modifier les exigences de la directive de manière à garantir aux investisseurs, à la société civile et aux autres parties intéressées l’accès aux informations dont ils ont besoin, sans imposer d’obligations de communication excessives aux entreprises », explique la Commission européenne. En amont, celle-ci a livré une analyse d’impact et propose trois nouvelles orientations stratégiques : la poursuite de l’approche actuelle (publication de lignes directrices non contraignantes pouvant toutefois faire l’objet de révisions et de compléments), l’exploration au recours à de nouvelles normes (qui resteraient toutefois facultatives), ou encore la révision et le resserrement des dispositions déjà stipulées au sein de la directive sur la communication d’informations non financières.

 

Pour en savoir plus :

 

Et pour aller plus loin, découvrez toutes nos formations en consolidation, normes IFRS !