• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
    • Livres blancs
    • Glossaire
    • Podcasts
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
    • Mon espace formation
  • Contactez-nous
  • Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Quelles nouveautés en matière d'assurance vie suite à la loi PACTE ?
Patrimoine

Quelles nouveautés en matière d'assurance vie suite à la loi PACTE ?

La loi Pacte, Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, se donne pour ambition de rendre les entreprises plus compétitives, grâce notamment à des produits d’épargne plus attractifs. Quels changements en matière d’assurance-vie ?

 

Avec une collecte nette de 22,4 milliards d’euros en 2018 et un encours global à 1 701 milliards d’euros, l’assurance-vie demeure le produit d’épargne préféré des français. Reste que les épargnants français sont prudents. Dans leur très grande majorité (à 80 %), ils se positionnent sur des fonds en euros à capital garanti et délaissent les titres financiers (placements en unité de compte). La loi Pacte se donne pour ambition d’augmenter le financement du capital-investissement. La loi simplifie les contrats euro-croissance en vue de les rendre plus attractifs. Par ailleurs, de nouveaux produits seront proposés aux épargnants. Ainsi, la loi instaure l’obligation, pour les assureurs, de proposer à partir du 1er janvier 2020, l’accès à une unité de compte investie dans l’épargne verte, solidaire et socialement responsable. La loi permet, par ailleurs, désormais aux épargnants de transférer leur ancien contrat d’assurance-vie vers un nouveau plus rémunérateur, à la condition toutefois que le transfert s’opère au sein du même assureur. Enfin, dans le cas où les épargnants choisissent d’opérer le rachat total ou partiel d’un contrat d’assurance-vie de plus de 8 ans et au moins 5 ans avant l’âge de départ à la retraite, le titulaire bénéficie d’un abattement fiscal.

 

 

En savoir plus :

 

Et pour ne rien manquer de l'actualité, téléchargez notre nouveau magazine Le Petit Francis !