Gestion-finance

Piloter par le cash : quels leviers ?

Piloter par le cash

Piloter une entreprise par le cash, c’est mettre au cœur de sa stratégie la génération de « free cash flows ». Le but ? Éviter les situations de faible trésorerie, qui peuvent s’avérer coûteuses lorsqu’elles impliquent la contraction d’un nouvel emprunt ou le recours à des solutions d’affacturage. Cette approche permet également de limiter les risques dus aux crises économiques, au cours desquelles les conditions de financement peuvent se durcir.

 

Le pilotage par le cash implique de bien faire la distinction entre rentabilité et génération de trésorerie, de manière à savoir piloter son Besoin en Fonds de Roulement (BFR), ses investissements (CAPEX) et donc son bilan.

 

L’équation des free cash flows est ainsi la suivante : FCF = EBITDA - variation du BFR - CAPEX.

 

Le travail d’optimisation des free cash flows se concentre dès lors sur la maîtrise des éléments ayant une influence sur le BFR : délais de paiement de la part des clients, risques fournisseurs et niveaux de stocks pour les entreprises amenées à en constituer. Ce travail implique également une optimisation des marges, car celles-ci influent directement sur l’EBITDA, en ayant recours à une optimisation des coûts ou une augmentation des volumes.

 

Cette stratégie permet non seulement de disposer d’une plus grande souplesse dans la gestion opérationnelle de l’entreprise, mais aussi d’améliorer sa valorisation dans le cadre d’un éventuel projet de cession, la valeur d’une entreprise étant notamment déterminée par la somme des cash flows futurs qu’elle sera en mesure de générer.

Pour en savoir plus, découvrez toutes nos formations