Immobilier

MaPrimeRenov remplace le CITE, quels changements ?

La rénovation énergétique des bâtiments est au cœur du plan de relance annoncé par le Gouvernement. Au total, 7 milliards d’euros seront mobilisés, dont 2 milliards seront destinés aux ménages, via le dispositif « MaPrimeRénov ».

 

Ce dispositif, qui vient en remplacement du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), sera déployé de façon progressive. Dès 2020, « MaPrimRénov » sera en place à destination des ménages modestes et très modestes, avant d’être étendue aux ménages intermédiaires dès le 1er janvier 2021.

Les ménages les plus aisés sont écartés du dispositif, mais pourront continuer de bénéficier d’aides pour les CEE (Certificat d’Économie d’Énergie).

Aux conditions de revenus, s’ajoutent d’autres conditions :

  • être propriétaire occupant de son logement depuis plus de deux ans et,
  • faire réaliser les travaux obligatoirement par un professionnel disposant du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Le dispositif concerne les travaux destinés à améliorer le chauffage et l’eau chaude sanitaire, les travaux d’amélioration de l’isolation thermique du logement ainsi que la réalisation d’un audit énergétique. Pour un même logement, les montants de prime peuvent se cumuler dans la limite du plafond de 20 000 euros.

Dès 2021, « MaPrimRénov » fera l’objet d’un élargissement du public pouvant en bénéficier et sera notamment ouverte aux propriétaires bailleurs ainsi qu’aux syndicats de copropriété.

  • Crédit immobilier
    Immobilier

    Nouvelles règles pour les établissements bancaires, nouvelle loi sur l'assurance emprunteur, hausse des taux, l’année 2022 s’annonce charnière pour le marché du crédit immobilier. Explications. Préserver le modèle français de financement de l’immobilier : c’est l’objectif de la nouvelle...

  • Baux ruraux
    Immobilier

    Destiné à la mise à disposition de terres ou de bâtiments à usage agricole, le bail rural [TU1] est conclu entre un propriétaire et un exploitant. Ce type de contrat est défini par le Code rural et de la pêche maritime dans ses articles L. 411-1 à L. 411-78. Retour sur les types de convention...