• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Les opérations de promotion immobilière : comment garantir les différentes étapes et la faisabilité du projet ?
Immobilier

Les opérations de promotion immobilière : comment garantir les différentes étapes et la faisabilité du projet ?

Les opérations de promotion immobilière

Construire la ville ! Parmi toutes les disciplines de monde de l'immobilier, la promotion est sans doute celle dont la mission est la plus créative, la plus passionnante et aussi, la plus créatrice de richesse. Pour autant, ce métier est aussi l'un des plus exigeants du secteur.

 

Maître d'ouvrage de ses opérations, le promoteur immobilier est responsable de leur réalisation effective auprès de tout un écosystème (architecte, prestataires, élus, clients...). Du premier coup de crayon jusqu'au dernier coup de pinceau, il doit donc trouver - en permanence - des solutions aux difficultés, techniques, administratives et commerciales inhérentes à tous les projets de construction.

 

En règle générale, on considère qu'une opération de promotion immobilière doit ainsi respecter sept grandes étapes :

  • la prospection foncière,
  • la conception,
  • la validation du permis de construire,
  • la commercialisation,
  • le financement,
  • la construction et enfin,
  • la livraison.

 

Des garanties à chaque étape du projet

À chacune de ces phases, le promoteur devra démontrer la faisabilité de son projet en respectant des obligations réglementaires et techniques. Ainsi, lors de l'étape de conception, il devra impérativement établir une étude de marché (visant à définir les besoins de logement dans la zone de construction) ainsi qu'une étude de faisabilité (déterminant le nombre de logements constructibles sur le périmètre retenu)

 

Les plans de l'opération seront ensuite soumis à une étude minutieuse de trois mois par la mairie d'implantation qui délivrera - ou non - un permis de construire valable trois ans (renouvelable un an à deux reprises). Pour pouvoir lancer la commercialisation, le promoteur devra alors impérativement bénéficier d'une GFA (Garantie Financière d’Achèvement) auprès d'un organisme financier. De quoi assurer aux futurs acquéreurs (ayant versé un dépôt de garantie) la réalisation effective du projet.

 

Enfin, même après la remise des clés, le promoteur devra encore s'employer – en trois mois maximum – à lever toutes les éventuelles réserves émises par les acquéreurs lors de la livraison. L'ultime étape d'un long cheminement. En moyenne, la réalisation d'une opération de promotion immobilière nécessite en effet entre 18 mois et deux ans, à partir de la validation du terrain.

  • Bail commercial
    Immobilier

    Le statut des baux commerciaux, régi par les articles L. 145-1 et suivants du Code de commerce et par les règles du droit commun des baux, prévoit que le locataire est soumis à certaines obligations, parmi lesquelles le versement des loyers. À défaut d’un tel paiement, différentes actions peuvent...

  • Loyers impayés
    Immobilier

    En mettant leur bien immobilier en location, les propriétaires doivent faire face à certains risques, parmi lesquels le non-paiement des loyers. Mais plusieurs mesures de prévention existent pour éviter et limiter les impayés. Être vigilant lors du choix du locataire Le choix du locataire est une...