Banque-assurance

Les Français face aux nouveaux services financiers

neo

7 % des Français sont aujourd’hui clients d’une néo-banque. Tel est l’un des constats du cabinet de conseil Deloitte qui, pour la quatrième année consécutive, livre les résultats de son baromètre « les Français et les services financiers » *.

La banque en ligne continue de séduire. Ainsi, le nombre de clients d’établissements bancaires 100 % mobiles progresse de 3 % par an. Parmi les raisons invoquées pour souscrire à une offre totalement dématérialisée, les frais bancaires réduits sont cités par 49 % des répondants, devant la simplicité d’utilisation (citée par 47 % des sondés). Ils sont cependant une minorité à utiliser leur compte bancaire 100 % mobile comme banque principale, les établissements bancaires traditionnels demeurant des tiers de confiance reconnus. Sur le volet innovation, les banques traditionnelles ne sont pas en reste. Toutes sont ainsi parvenues à répondre aux attentes des Français qui sont de plus en plus nombreux à plébisciter l’agrégation de comptes, les nouveaux moyens de paiement et les assurances modulables. A titre d’exemple, désormais 66 % des utilisateurs d’agrégateurs de comptes utilisent celui de leur banque, contre 33 % préférant utiliser une application dédiée. A l’avenir, l’innovation bancaire reposera sur une interopérabilité entre fintechs et acteurs traditionnels. « Les partenariats entre institutions et fintechs seront déterminants dans l’aboutissement d’une stratégie d’Open Banking et la transformation des institutions en plateformes technologiques ouvertes », précise Deloitte.

*Étude réalisée par Harris Interactive auprès de 2000 répondants représentatifs de la population française âgés de 18 à 70 ans.

 

En savoir plus :