Banque-assurance

Les dépôts à vue au plus haut

les

Disponibilité. Telle semble être actuellement la caractéristique principalement recherchée par les Français en matière d’épargne. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à plébisciter les dépôts à vue et les comptes sur Livret.

Jamais, les Français n’avaient laissé autant d’argent dormir sur leur compte courant. Ainsi, selon les chiffres livrés par la Banque de France, les dépôts à vue ont enregistré une hausse de 9,4 % en novembre 2018 et de 9 % en octobre 2018. Au cours de l’année 2018, ils ont ainsi placé près de 33 milliards d’euros sur leur compte courant. Une situation qui semble désormais s’être installée dans les pratiques d’épargne : ainsi, depuis 2013, les dépôts à vue ont progressé de près de 50 %. Les comptes sur Livret restent également largement plébiscités par les Français : fin 2018, l’encours sur livret A atteint 289,7 milliards d’euros, tandis que l’encours du Livret Développement Durable s’établit à 108,9 milliards d’euros. Une épargne de précaution en forte progression qui, selon les analystes, est le signe d’une plus grande prudence de la part des épargnants. Ceux-ci semblent plébisciter en premier lieu la disponibilité de leurs fonds, au détriment de la rémunération. De fait, le nombre de Français actionnaires individuels a largement reculé depuis la crise financière de 2008. L’assurance-vie demeure par ailleurs toujours très plébiscitée, avec 38 millions de bénéficiaires à fin 2018. L’encours en assurance-vie s’établit à 1700 milliards d’euros au 31 décembre 2018, contre 1 682 milliards d’euros un an auparavant.

 

En savoir plus :