• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
    • Livres blancs
    • Glossaire
    • Podcasts
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
    • Mon espace formation
  • Contactez-nous
  • Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Le lean management se décline sur les fonctions finance
Gestion-finance

Le lean management se décline sur les fonctions finance

La notion de lean management provient de l’univers de l’industrie automobile. Cette méthode de gestion repose sur le principe d’une amélioration de la performance grâce à une réduction de toutes les formes de gaspillage. Si, à première vue, l’industrie semble bien éloignée des fonctions comptables et financières, ces dernières ont pourtant beaucoup à tirer du lean management.

 

S’inspirer de la réussite industrielle de Toyota

Le lean management est un système de production et de gestion élaboré dans les usines de Toyota, au début des années 1950. Il est popularisé sous le terme de TPS, Toyota Production System. La notion de « Lean manufacturing » apparaît plus tard, suite à une étude menée par l’expert en management américain James P. Womack.

 

Le principe central du lean management repose sur l’idée d’une amélioration des performances de l’entreprise, en parvenant à instaurer des conditions idéales de fonctionnement, en résolvant les problèmes récurrents, en optimisant les process de production. Il se met en pratique en suivant un certain nombre de principes :

  • Adopter une approche terrain, en se concentrant sur les difficultés rencontrées par les équipes
  • Résoudre les problèmes et éviter les stratégies de contournement
  • Éliminer toute forme de gaspillage
  • Éviter les temps de latence inutiles sur la base du « Juste à temps »
  • Améliorer les performances des systèmes d’exécution

 

Il est toutefois important de ne pas perdre de vue que l’objectif est d’améliorer la performance de l’entreprise et la valeur ajoutée pour le client. Le lean management n’est donc pas une simple stratégie de baisse des couts, ou cost cutting.

 

Transposer le lean management aux fonctions finance

Éloignées du monde industriel, les fonctions finance subissent cependant elles aussi des réductions de coûts et de moyens, tout en faisant face à un accroissement des tâches et des reportings à fournir, dans des délais contraints. Le lean management apporte donc plusieurs leviers d’amélioration.

 

  • Gérer les process

Une ligne de production industrielle se compose d’une succession de tâche, qui impliquent différents intervenants. Le principe est le même dans les métiers comptables ou financiers. Le lean management permet de fluidifer les process entre chacune de ces tâches et de faciliter les interactions entre les personnes impliquées.

 

  • Gérer le temps

Les métiers de la finance sont rythmés par des échéances et des délais récurrents. Entre travail en retard ou trop en avance, une mauvaise gestion du calendrier dessert tant l’entreprise que son client. Le lean management s’attaque à la gestion des stocks et de la production, donc, en finance, des reportings, des factures et autres éléments à traiter. Les flux sont optimisés en fonction des contraintes du calendrier.

 

  • Gérer l’excellence

Le lean management se base sur le concept d’excellence opérationnelle. Il va donc recentrer les tâches à effectuer sur celles produisant le plus de valeur ajoutée, tout en exigeant plus de réactivité et de performance.

Ainsi, si l’entreprise bénéficie de ce surcroît de performance, c’est aussi le client final qui percevra la valeur ajoutée du déploiement du lean management. 

 

  • NFT : ces jetons qui permettent d'acheter des œuvres numériques
    Gestion-finance

    Apparus en 2017 avec le projet CryptoPunks de Larva Labs, le marché des NFT ne cesse de se développer. Pour acheter un tweet, un morceau de musique, un mème, une image, une vidéo ou tout œuvre d’art numérique, les NFT sont désormais incontournables. Mais qu’est-ce qui se cache derrière l’acronyme...

  • Piloter la performance en temps de crise
    Gestion-finance

    Dans les grands groupes comme dans les plus petites entités, la crise sanitaire a bouleversé la fonction finance. En première ligne, les métiers du chiffre se doivent - plus que jamais - de composer avec l’incertitude. Dès lors, comment piloter la performance en temps de crise ? Les directions...