Paie

Le chiffre du mois : 10,25 euros

Au 1er janvier dernier, le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) a été revalorisé à hauteur de 0,99% par un décret du 16 décembre dernier, passant de 10,15 euros de l’heure en 2020 à 10,25 euros de l’heure cette année. Soit 1 554,58 euros mensuels pour un salarié à temps plein (151,67 heures).

Le minimum garanti, qui sert de valeur de référence pour l’évaluation des avantages en nature ou encore des frais professionnels, n’évolue pas pour sa part puisqu’il reste fixé à 3,65 euros.

Il en va de même pour le plafond de sécurité sociale, puisqu’un arrêté du 22 décembre dernier en a fixé les valeurs mensuelle et journalière au même niveau qu’en 2020 à savoir 3 428 euros par mois (soit 41 136 euros annuels) et 189 euros par jour.

Outre le SMIC, d’autres évolutions sont à noter pour 2021 en matière de paie, et notamment :

  • Le plafond appliqué au taux accident de travail pour le calcul de la réduction Fillon passe à 0,70%, et ce quel que soit le taux en vigueur pour l’entreprise. Le plafond des coefficients applicables pour calculer cette réduction passe à 0,3246 pour les entreprises comptant 50 salariés et plus, et à 0,3206 pour celles employant moins de 50 salariés
  • Le taux du versement mobilité (anciennement versement transport) évolue au 1er janvier pour les départements de Seine Saint-Denis (93) et du Val de Marne (94) ; anciennement fixés à 2,74%, ils passent à 2,95% en 2021

 

Auteur : Thomas ROUX

Sources : décret du 16 décembre 2020 portant relèvement du salaire minimum de croissance, JO du 17/12/2020arrêté du 22 décembre 2020 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2021.

  • Fiche de paie
    Paie

    Lors du versement du salaire, l’employeur remet au salarié une fiche de paie. Ce document doit contenir plusieurs informations listées par les articles R. 3243-1 et suivants du Code du travail. Retour sur les mentions obligatoires à faire figurer sur la fiche de paie en 2022. L’identification des...

  • Subrogation de salaire
    Paie

    Lorsqu’un salarié fait l’objet d’un arrêt de travail, il perçoit des indemnités journalières de Sécurité sociale. Toutefois, dans certaines situations, ces indemnités sont directement versées à l’employeur, ce dernier est alors subrogé dans les droits du salarié. Conditions d’application et mise en...