Gestion-finance

LBO : la montée en puissance des fonds minoritaires

La multiplicité et la sophistication de l’offre des acteurs minoritaires du private equity français donnent l’embarras du choix aux managers désireux de prendre le contrôle de leur entreprise dans le cadre d’une opération de LBO.

L’époque où les fonds minoritaires étaient cantonnés aux petites opérations de capital-développement sur les PME régionales est révolue. L’augmentation du nombre d’équipes actives sur le minoritaire et leur professionnalisation ont considérablement enrichi l’offre à disposition des dirigeants d’entreprises. Les conseils M&A ont également joué le jeu en proposant systématiquement des scenarii intégrant des minoritaires en consortium dans les process majoritaires. Ce casting plus élargi, qui aurait été synonyme d’usine à gaz auparavant, est devenu monnaie courante et accroît le champ des possibles pour des managers qui auraient tendance à préférer un pouvoir dilué auprès d’un consortium de fonds minoritaires qu’un majoritaire omnipotent. Dans un contexte concurrentiel exacerbé, ils peuvent désormais opter pour un minoritaire peu intrusif, un mezzaneur non dilutif, un family office aux poches profondes ou encore un attelage de fonds minoritaires complémentaires…Cette montée en gamme des stratégies minoritaires ne concerne pas que l’Hexagone. Les plus grands acteurs du private equity mondial ont initié ces derniers mois la création de nouveaux fonds à durée plus longue avec l’intention de devenir actionnaires aux côtés de grandes familles industrielles, et donc d’accepter une gouvernance minoritaire pour accéder à des deals primaires de qualité. C’est ainsi une manière d’augmenter le taux de pénétration du private equity auprès des grandes ETI familiales et sortir du segment saturé des LBO tertiaires et quaternaires.

La mode du sponsorless 

D’un autre côté, la montée en puissance des stratégies minoritaires s’explique aussi par la fréquence des LBO à répétition où le management finit par prendre le contrôle de l’entreprise comme on l’a vu récemment sur des opérations très courtisées en France telles Siaci Saint-Honoré. Trois ans après être passé sous le contrôle d'Ardian, l'un des grands acteurs du courtage d'assurances français a changé de main en juin pour une valorisation estimée à plus d’un milliard d’euros, soit le double de sa valeur trois ans plus tôt. Une culbute qui aura permis au management du groupe, actionnaire à hauteur de 30 %, de prendre la majorité du capital, avec le soutien du fonds anglo-saxon Charterhouse, qui se contente d’une position de minoritaire à ses côtés. La mode du LBO sponsorless, avec des apports mixtes en equity et quasi-fonds propres, essaime également auprès des dirigeants d’ETI. Ce fut le cas cet été de Diam International. Deux ans après son LBO ter avec Ardian, le leader mondial des solutions de merchandising aux 300 millions d’euros  de revenus a signé un sponsorless avec le soutien d’EMZ et de BNP Paribas développement. Tout récemment, c’est au tour du spécialiste du BTP aux 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires, Spie Batignolles de faire entrer le mezzaneur EMZ à son capital dans un consortium hétéroclite avec Tikehau Capital, Société Générale Capital Partenaires, Idia Capital Investissement et Socadif. Une illustration de la diversité du choix qui s’offre désormais aux managers à succès

En savoir plus :

  • Comment construire un budget de trésorerie
    Gestion-finance

    Le « budget de trésorerie » fait partie des outils prévisionnels de la comptabilité d’entreprise. Son rôle : lister les encaissements et décaissements futurs, soit pour vérifier que la trésorerie permettra de faire face à tout moment aux dépenses de l’entreprise, soit pour estimer le montant des...

  • Évaluer la performance d’une entreprise
    Gestion-finance

    Pour piloter de façon optimale son activité et prendre les décisions adéquates, il est important d’évaluer la performance de son entreprise et de maîtriser le calcul des coûts de revient. Clément Gayot, Chief Financial Officer chez FAAS, décrypte ces deux notions et les enjeux qui y sont liés...