• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Interview de Jean-Louis Sebag, animateur de la formation « Techniques de révision des comptes » (AT2520)
Compliance, audit et risques

Interview de Jean-Louis Sebag, animateur de la formation « Techniques de révision des comptes » (AT2520)

A qui s’adresse cette formation et pourquoi l’avoir créée ?
Cette formation s’adresse principalement à des responsables comptables et financiers ainsi qu’à des contrôleurs de gestion qui ressentent le besoin d’acquérir une méthodologie de contrôle et de validation des états financiers, et de mieux comprendre les missions des réviseurs qui peuvent être des auditeurs internes ou des commissaires aux comptes.

Nous avons donc pris en compte leurs besoins qui évoluent d’année en année. Aujourd’hui, par exemple, ils doivent aller à l’essentiel, travailler plus vite tout en garantissant une fiabilité élevée des informations. Nous leur apportons les éléments nécessaires pour y parvenir.
Aussi, l’administration fiscale demande maintenant à l’entreprise lors d’un contrôle, de récupérer le Fichier des Écritures Comptables (FEC), une méthode qu’utilisent également les commissaires aux comptes. Il nous a semblé intéressant d’expliquer aux stagiaires ce qu’est un logiciel de contrôle des comptes, son fonctionnement, son utilité, son efficacité, etc., de leur présenter les outils de révision d’aide à l’audit.
Nous présentons également "l'audit continu" qui est une récente démarche de contrôle interne développée à la faveur du traitement des données comptables.
 
Qu’est-ce qui caractérise cette formation ?
Nous présentons les outils de contrôle à utiliser. Nous donnons à chaque participant un dossier de travail complet qui reprend tous les points abordés durant la formation, mais déclinés sur les principaux cycles de l’entreprise, donc opérationnels.  
 
Comment a-elle été conçue ?
En 3 jours, nous reprenons l’ensemble de la méthodologie des révisions en passant par toutes les étapes, depuis les objectifs de la mission (rôle, éléments à contrôler, à valider…) jusqu’aux recommandations et aux conclusions (validation des états financiers).
 
Quel est le principal point fort de cette formation ?
C’est l’alternance des cas pratiques et d’exposés qui illustrent les différentes étapes des missions.
 
Quels sont les bénéfices visés par cette formation ?
Les participants repartent avec les cartes en main pour pouvoir être plus autonomes en matière de révision des comptes. Ils doivent être capables de réaliser seuls des missions simples d’audit des comptes, en traversant toutes les étapes de la mission. Ils sont également capables de construire un dossier de travail de contrôle, seuls ou en collaboration avec d’autres personnes.
 
Pour finir, ils repartent avec une meilleure compréhension du périmètre d’actions d’un commissaire aux comptes (missions, moyens utilisés, etc.). 
 
Quelles sont les principales motivations des participants ?
Nos stagiaires souhaitent suivre cette formation pour les raisons suivantes :

  • Acquérir une démarche sécurisant l’information comptable qu’ils diffusent ;
  • Connaitre les outils d’aide à la construction d’un dossier de travail pour leurs équipes ;
  • Comprendre les missions des auditeurs ;
  • Se mettre à jour des nouveautés.
  • compliance
    Compliance, audit et risques

    Face à la multiplication des règles juridiques et éthiques, les organisations s’engagent de plus en plus dans une démarche de conformité. Enjeu stratégique majeur, le programme de compliance permet à l’entreprise de réduire son exposition aux risques, tout en véhiculant une image transparente et...

  • Lanceur d'alerte
    Compliance, audit et risques

    Le régime relatif à la protection des lanceurs d’alerte a récemment évolué avec l’adoption de la loi n° 2022-401 du 21 mars 2022 visant à améliorer la protection des lanceurs d’alerte et de la loi organique n° 2022-400 du 21 mars 2022 visant à renforcer le rôle du Défenseur des droits en matière de...