Consolidation-normes IFRS

IAS 1 : nouvelles propositions de l’IASB

IAS 1

Le 19 novembre 2021, l’IASB[1] a proposé différents amendements à la norme IAS 1 dédiée à la présentation des états financiers.

Il s’agit d’améliorer la qualité des informations se rapportant aux dettes à long terme (passifs non courants) assorties de clauses restrictives, ce qui permettrait aux investisseurs de considérer si ces dettes à long terme sont susceptibles d’être remboursables dans les 12 mois.

En effet, il se peut qu’une dette à long terme devienne remboursable au cours des 12 mois à venir à compter de la date de clôture dans l’hypothèse où les clauses restrictives attachées à ces dettes ne seraient pas respectées par la société.

Ainsi, l’IASB propose de modifier comme suit la présentation des dettes à long terme :

  • Distinguer dans les passifs non courants ceux soumis aux clauses restrictives et ceux qui non soumis
  • Mentionner dans l’annexe les informations sur les clauses restrictives.

 

Les commentaires sur ces propositions peuvent être transmis jusqu’au 21 mars 2022.

 

Plus d’informations : https://www.ifrs.org/content/dam/ifrs/project/non-current-liabilities-with-covenants-amendments-to-ias-1/ed-2021-9-nclwc.pdf

 

Auteur : Anne Smaniotto  - Responsable de formations : Comptabilité – Consolidation & Normes IFRS et pilote du marché Expertise comptable

 

[1] International Accounting Standards Board

  • projet_de_l_iasb_concernant_la_mise_a_jour_de_la_norme_comptable_ifrs_pour_les_pme
    Consolidation-normes IFRS

    L’IASB (International Accounting Standards Board) au publié en 2009, modifié en 2015, un référentiel IFRS pour les PME dans une volonté de simplification notamment quant aux principes comptables supposés ne pas concerner les PME et au volume des informations à fournir en annexe. Le référentiel IFRS...

  • que_contient_le_rapport_de_l_efrag_sur_les_crypto_actifs
    Consolidation-normes IFRS

    Les crypto-actifs ont pris de l’importance aux yeux des instances internationales ces dernières années. La demande du marché est forte sur ce thème, considéré comme prioritaire par les participants à la dernière consultation lancée par l'IASB. En juillet 2020, l’EFRAG publiait son Discussion paper...