• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Entretien avec Thomas Rummelhard - Responsable des Ressources Humaines
Droit social-GRH

Entretien avec Thomas Rummelhard - Responsable des Ressources Humaines

P.9_(RRH)-Photo-Thomas_Rummelhard

Parce que le métier de RRH est un métier généraliste, ses compétences les plus importantes sont bien ses soft skills : écoute, relationnel, communication, rigueur, patience.

 

Thomas Rummelhard est Responsable des Ressources Humaines chez Orange Business Services

A quoi ressemble votre quotidien professionnel ? 

Chez Orange Business Services, le Responsable des Relations Humaines travaille en proximité des équipes pour expliquer et donner du sens, répondre aux questions des salariés et des équipes et apporter un rôle de conseil auprès des managers et ce, au service de l'Expérience salarié. Il est impliqué sur de nombreux sujets à l'intersection de nombreux pôles d'expertise (rétribution, juridique, relations sociales, médecine du travail, formation, administratif, recrutement) et de ce fait, aucune journée ne se ressemble. 

Comment définiriez-vous votre périmètre métier ? 

Concrètement, en tant qu’RRH : 

  • J’accompagne les 250 collaborateurs de mes périmètres sur leurs problématiques RH et dans leurs projets professionnels. 

  • J’ai un rôle de conseil auprès des managers (50) de mes périmètres sur les aspects RH : management, posture, recrutements, accompagnement de carrière, disciplinaire... 

  • Je décline les accords qui sont pris au niveau du groupe (accord de reconnaissance, accords salariaux…) et j’informe et forme les managers au travers de calls et d’ateliers 

  • Je suis responsable de la tenue des budgets et de la GPEC. 

  • Je prends plus globalement part à des projets plus transverses (mise en place d’outils RH, de nouveaux process d’onboarding…), à des projets de simplification des organisations et de transformation. 

Citez 3 qualités pour exercer cette fonction ?  

  • Être à l’écoute 

  • Avoir un bon relationnel, aimer l’humain – c’est le cœur du métier  

  • Avoir de bonnes compétences en communication – car on échange avec des interlocuteurs de tout niveau (salariés, managers, directeurs, représentants du personnel…) et il faut être capable d’adapter son discours 

Quel obstacle dans votre métier a été le plus dur à surmonter ? 

La chose la plus compliquée dans mon métier est, à mon sens, la gestion des situations complexes qui sont susceptibles d'altérer le bien-être physique et moral des salariés et d’affecter le bon fonctionnement du service. Qu’elles soient individuelles, interpersonnelles ou organisationnelles, elles monopolisent beaucoup de ressources, de temps, et génèrent du stress. Il est primordial pour nous RRH d’y apporter la réponse la plus appropriée possible afin de retrouver un environnement de travail sain et optimal. 

Quelle solution y avez-vous trouvé ?  

Les situations complexes sont toutes différentes les unes des autres et requièrent donc une réponse personnalisée, ce qui peut parfois s’avérer compliqué. Il est cependant important d’obtenir les bons réflexes pour être capable d’en identifier les signes, de les aborder de manière efficace avec la bonne posture, tout en accompagnant les managers dans le respect du rôle de chacun. Pour cela, pas de secret : suivre les formations appropriées, s’appuyer sur les différents acteurs et pôles d’expertise, et capitaliser sur ses expériences passées ! 

Quelles ont été les évolutions dans vos missions, suite à la crise sanitaire ?   

La crise sanitaire est venue bouleverser nos habitudes de travail. Si la pratique du télétravail existait déjà chez Orange avant 2020, nous avons observé une augmentation significative des demandes et du volume de jours télétravaillés à la sortie du dernier confinement. Dans ce contexte de télétravail massif post-covid, il nous a fallu redonner du sens, accompagner les collaborateurs dans l’adoption des nouvelles modalités de travail à distance qui répondent à leurs besoins, accompagner les managers dans la gestion du « travail hybride », avec un focus particulier sur le respect de la qualité de vie au travail (QVT) et la prévention des risques psychosociaux. 

Comment voyez-vous votre métier dans 5 ans ?  

Le métier du RRH a fortement évolué ces dernières années pour devenir un véritable « Business Partner », indispensable au bon fonctionnement des organisations. Je pense que son rôle devient encore plus crucial avec les changements qui s’opèrent sur le marché. Alors qu’il y a peu, les candidats devaient tout faire pour obtenir un poste, aujourd’hui le rapport de force s’est inversé. Nous faisons face à une véritable guerre des talents où l’entreprise doit tout mettre en œuvre pour attirer et fidéliser les collaborateurs en leur proposant la meilleure expérience salariée possible. Il reviendra au RRH d’apprendre à jongler avec les différentes composantes pour proposer un cadre de travail idéal. 

Un conseil à donner aux futurs Responsables des Ressources Humaines ? 

Apprenez à écouter vos collaborateurs !  

Quelles importances ont les soft skills dans votre métier ?  

Selon moi, parce que le métier de RRH est un métier généraliste, ses compétences les plus importantes sont bien ses soft skills : écoute, relationnel, communication, rigueur, patience. Bien évidemment, il est important d’avoir des connaissances en droit du travail, en paie, en relations sociales. Mais ces connaissances sont plus simples à acquérir, et le RRH peut s’appuyer sur un large panel d’experts. 

Quelle question auriez-vous aimé qu’on vous pose ?  

Si je suis fier de faire mon métier ? 

Le métier de RRH est souvent méconnu et mal perçu, alors qu’il est pour moi primordial au succès des organisations. Je suis fier d’être RRH chez Orange car j’ai la chance de travailler sur des projets impactants, dans un secteur en rapide évolution, avec des personnes talentueuses dans des milieux multiculturels, qui me font sortir de ma zone de confort et je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! 

Téléchargez gratuitement notre livre blanc :

couverture_lb_ombre_nouveaux_enjeux__rh_quelle_difference_avec_le_monde_du_travail_d_hier
  • conge_de_proche_aidant_de_nouveaux_beneficiaires_depuis_le_1er_juillet_2022
    Droit social-GRH

    Un décret n° 2022-1037 du 22 juillet 2022 relatif au congé de proche aidant et à l'allocation journalière du proche aidant est venu compléter la liste des bénéficiaires de cette prestation. Congé de proche aidant : quelles conditions ? Selon l’article L. 3142-16 du Code du travail, les salariés ont...

  • Président du CSE
    Droit social-GRH

    Selon l’article L. 2315-23 du Code du travail, l’employeur, ou son représentant, préside le comité social et économique (CSE) des entreprises de plus de 50 salariés. Pour mener à bien cette mission, le président du CSE doit piloter la préparation, l’animation et le suivi des réunions du comité. Le...