Droit social-GRH

Entretien avec Juliane Boulard- Responsable Formation

P.22_(Responsable_Formation)-Photo-Juliane_Boulard

L’un des défis les plus importants est d’impliquer fortement les managers dans les sujets de développement des compétences

Juliane Boulard est Responsable Formation chez CAMAIEU INTERNATIONAL

A quoi ressemble votre quotidien professionnel ? 

Les jours se suivent et se ressemblent rarement ! En tout cas, mon « quotidien » est fait :  

  • De moments top avec mon équipe constituée de collaboratrices incroyables. 

  • De défis à relever pour atteindre les ambitions que l’on se fixe. 

  • De contraintes qui, parfois, mettent mon cerveau en ébullition et qui obligent à prendre du recul pour prendre les meilleures décisions. 

  • De discussions, parfois animées, pour susciter l’intérêt et l’investissement du plus grand nombre dans les sujets formation 

  • De feux à éteindre 

  • De flammes dans les yeux à allumer 

  • De collaborations, challengeantes parfois. Enrichissantes, toujours. 

Comment définiriez-vous votre périmètre métier ? 

J’ai en charge la formation et le développement des compétences sur l’ensemble de Camaïeu : Réseau, Entrepôt, Services centraux. En plus du management de Céline et Delphine, chefs de projet et de Frédérique assistante formation et Emilie, assistante dév RH, mes principales missions sont les suivantes : 

  • Définir et piloter la stratégie formation en lien avec la stratégie entreprise. 

  • Construire et faire vivre un plan de développement des compétences qui permette à chaque collaborateur d’être un acteur performant de la réussite. 

  • Je conçois et j’anime certains modules de formation  

  • J’ai aussi un rôle d’accompagnement et de conseil auprès des collaborateurs et particulièrement des managers ! 

Citez 3 qualités pour exercer cette fonction ?  

Assertivité : en plus de l’aisance relationnel, c’est primordial, de s’affirmer et d’affirmer ses convictions tout en prêtant attention aux autres, à leurs opinions pour créer des relations de confiance, de proximité et de challenges à relever ensemble ! 

Adaptabilité : D’autant plus dans ce contexte assez changeant, parfois complexe ! Il faut sans cesse pouvoir réinterroger nos manières de faire, trouver des solutions pour contourner les contraintes. 

Organisation / rigueur : J’aime que les choses soient anticipées le plus possible, que nos feuilles de routes soient claires, même si bien sûr, elles peuvent être ajustées si besoin. J’accorde beaucoup d’importance à la gestion des éventuels risques, ce qui permet davantage de pro-activité. 

Quel obstacle dans votre métier a été le plus dur à surmonter ? 

Je dirais que l’un des défis les plus importants est d’impliquer fortement les managers dans les sujets de développement des compétences afin que la responsabilité tripartite (manager, collaborateur, service formation) soit encore plus fructueuse. 

Quelle solution y avez-vous trouvé ?  

Avec mon équipe, nous avons la chance d’avoir plusieurs rituels entreprise lors desquels nous pouvons communiquer, sur nos ambitions, nos enjeux prioritaires. Nous en profitons dès que nous le pouvons pour donner du sens sur les conditions collectives de réussite, notamment l’implication de tous dans le développement des compétences. Nous essayons de trouver le juste équilibre entre marketer ce que l’on fait, ce que l’on met en place, les projets que l’on mène et les preuves que nous donnons.  

Quelles ont été les évolutions dans vos missions, suite à la crise sanitaire ?   

Malgré la crise sanitaire nous avons pris le parti de continuer à accompagner les collaborateurs et à développer leurs compétences. La difficulté à réunir les collaborateurs en formation présentielle, surtout en 2020 nous a poussés à trouver d’autres formats, plus courts. Quand il a été possible de réunir à nouveau des stagiaires, nous nous sommes mis en ordre de marche pour, en un temps restreint, organiser un maximum de sessions. 

Comment voyez-vous votre métier dans 5 ans ?  

J’imagine qu’il sera toujours aussi riche ! De nouveaux défis à relever apparaîtront. De nouvelles compétences nécessiteront d’être accompagnées. Je suis convaincue que la formation, le développement des compétences devra toujours avoir une place stratégique au sein des entreprises ! 

Un conseil à donner aux futurs Responsables formation ? 

Faire toujours de son mieux et être à l’écoute des différents feedbacks car ils nourrissent également la manière dont on fait les choses. 

Et aussi : Aborder chaque sujet, chaque projet en ayant à cœur de créer de l’impact, de laisser une trace ! 

Quelles importances ont les soft skills dans votre métier ?  

Une grande importance ! Le métier de responsable formation est un métier très transverse, qui amène à échanger et collaborer avec des interlocuteurs différents les uns des autres. Les compétences techniques et les compétences transverses sont gages de qualité et de professionnalisme. Les soft skills permettent de donner à ces collaborations des teintes super appréciables et agréables. Ce qui amène nos clients internes à non seulement apprécier les livrables mais aussi la qualité de la collaboration. 

 

Téléchargez gratuitement notre livre blanc :

couverture_lb_ombre_nouveaux_enjeux__rh_quelle_difference_avec_le_monde_du_travail_d_hier