Droit social-GRH

En France, la guerre des talents se poursuit

La guerre des talents se poursuit

Le cabinet Robert Walters livre son étude de rémunération pour l’année 2018. En France, certaines fonctions restent très recherchées. Les entreprises se livrent alors à une véritable guerre des talents.

« Le salaire est au centre des processus de décision », constate le cabinet Robert Walters dans son étude. Si, au cours des années précédentes, la recherche de sens était au cœur des priorités des candidates, c’est désormais la rémunération qui devient le principal critère de motivation (critère cité par 75 % des cadres et 67 % des non-cadres). Pour capter de nouveaux talents et retenir leurs collaborateurs, les entreprises ont donc consenti à un effort de salaire au cours de l’année 2018. Reste que tous les secteurs ne sont pas concernés de la même façon. Ainsi pour les cadres, ce sont les métiers de la finance qui, en 2018, ont connu la plus forte augmentation (+ 7 % en moyenne), devant l’immobilier et la construction (4 %), la santé (4 %). Pour les fonctions non-cadres, les salaires les plus augmentés se situent dans l’administration et les ventes (8 %), la construction (3 %) et le digital (3 %). L’étude révèle également le classement des fonctions les plus recherchées par les recruteurs en France au cours de l’année. Celles d’ingénieurs, de chargés de ressources humaines et de spécialistes juridiques et fiscaux sont les plus recherchées au sein de la population cadre, tandis que les fonctions assurance, assistanat et ressources humaines ont connu la plus forte augmentation d’offres d’emplois au sein de la population non-cadres.

 

En savoir plus :

  • conge_de_proche_aidant_de_nouveaux_beneficiaires_depuis_le_1er_juillet_2022
    Droit social-GRH

    Un décret n° 2022-1037 du 22 juillet 2022 relatif au congé de proche aidant et à l'allocation journalière du proche aidant est venu compléter la liste des bénéficiaires de cette prestation. Congé de proche aidant : quelles conditions ? Selon l’article L. 3142-16 du Code du travail, les salariés ont...

  • Président du CSE
    Droit social-GRH

    Selon l’article L. 2315-23 du Code du travail, l’employeur, ou son représentant, préside le comité social et économique (CSE) des entreprises de plus de 50 salariés. Pour mener à bien cette mission, le président du CSE doit piloter la préparation, l’animation et le suivi des réunions du comité. Le...