• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • En 2018, les litiges sur les moyens de paiements ont progressé de 29 %
Banque-assurance

En 2018, les litiges sur les moyens de paiements ont progressé de 29 %

bq

Le service de médiation auprès de la Fédération Bancaire Française (FBF) livre son rapport d’activité pour l’année 2018.

Avec 3 884 dossiers déposés auprès de la médiation de la FBF au cours de l’année 2018, le nombre de requêtes ressort en repli de 20 % sur un an. « Les réclamations des clients ont obtenu davantage de satisfaction et d’écoute auprès des services de traitement mis en place par les banques », a commenté la médiation auprès de la FBF. Résultat : les dossiers traités sont plus complexes et concernent des montants plus élevés : en 2018, 75 dossiers concernent ainsi des litiges aux montants supérieurs à 10 000 euros. Sur les 3 884 dossiers reçus au cours de l’année 2018, 35 % (soit 1 360 dossiers) ont été jugés recevables et traités par la médiatrice de la FBF, un pourcentage en progression de 5 points sur un an. Dans le détail, certains types de litiges ressortent en forte hausse, notamment ceux concernant les fraudes et escroqueries aux moyens de paiements. Ainsi, à eux seuls, les litiges concernant les moyens de paiements représentent 394 dossiers, contre 159 dossiers pour les litiges crédit et 146 dossiers pour les litiges assurances. Une progression constante du nombre de cette typologie de litiges : en 2017, 20,3 % des litiges traités concernaient les moyens de paiements, contre 28,9 % en 2018. Dans le même temps, les litiges concernant les crédits sont en fort repli : ils ne concernent plus que 11,7 % des litiges en 2018, contre 16,8 % un an auparavant.

 

En savoir plus :

  • bce_remontee_historique_des_taux_directeurs_de_50_points
    Banque-assurance

    Le 27 juillet 2022, pour la première fois depuis 2011, la Banque centrale européenne (BCE) a décicé d’augmenter ses taux d’intérêt afin de combattre une inflation trop élevée en zone euro. Après avoir évoqué un relèvement de ses trois taux directeurs de 25 points de base, la BCE a finalement opté...

  • taux_directeurs_de_la_bce_des_hausses_en_juillet_et_en_septembre
    Banque-assurance

    Le 9 juin 2022, à l’issue d’une réunion du Conseil des gouverneurs, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde a confirmé la nécessité de relever les taux directeurs en juillet et en septembre 2022 afin de lutter contre l’inflation. Une inflation qui s’accélère en Europe...