Gestion-finance

Coût de revient : comment le calculer ?

Coût de revient

Clé de voûte de la pérennité d’une entreprise, le calcul du coût (ou prix) de revient permet de connaître le coût de fabrication d’un produit dans sa globalité. Il est constitué de la somme de toutes les dépenses supportées pour produire et distribuer un produit ou un service.

 

Calculer un coût de revient

Le calcul du coût de revient relève d’une formule claire : il consiste à additionner toutes les charges directes et indirectes liées au produit, puis de diviser le résultat par la quantité produite. En revanche, il peut être complexe de déterminer ce que recouvrent ces charges. Les charges directes désignent tout ce qui est nécessaire à la fabrication du produit (matières premières, charges, salaires…) et les charges indirectes concernent celles relatives à sa distribution et commercialisation.

 

Toutes les catégories de coûts doivent être intégrées dans le calcul, à savoir les coûts d’approvisionnement, de production, de distribution et administratifs. Autre difficulté, l’affectation de ces charges entre les différents produits et services d’une même entreprise.  

 

Un socle indispensable

De nombreuses décisions majeures pour une entreprise découlent du coût de revient du produit ou service qu’elle propose. Il s’agit en effet d’une donnée indispensable pour pouvoir déterminer le prix de vente minimum du bien ou du service proposé et connaître la marge brute que celui-ci permettra de dégager. Cette donnée devient ainsi un véritable outil de pilotage, permettant d’engager une recherche de réduction des charges ou d’ajuster une politique de prix.

  • associations_nouveau_reglement_de_l_anc_2022_04
    Gestion-finance

    L’ANC (Autorité des Normes Comptables) a adopté le 30 juin 2022 le règlement n°2022-04 en modification des dispositions relatives au secteur non lucratif du règlement n°2018-06. Ce nouveau règlement est cours d’homologation. Le règlement n°2022-04 intègre de nouvelles dispositions à la suite des...

  • ERPD
    Gestion-finance

    Depuis décembre 2018, l’instruction M22 est désormais la norme comptable de droit commun pour tous les établissements et services médico-sociaux (ESMS), quels que soient leur activité, leur financement (par tarification ou non) et leur gestionnaire. L’état des prévisions de recettes et de dépenses...