• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Contrôleur interne

Contrôleur interne

Qu’est-ce qu’un contrôleur interne ?

Appelé aussi auditeur interne, le contrôleur interne est chargé du contrôle de la bonne application du système de management de l'entreprise (procédures, processus, normes comptables, contrôles internes…). Salarié de l’entreprise, contrairement à son confrère l’auditeur externe, l’auditeur interne examine l'ensemble du fonctionnement des services afin de détecter les défauts et les risques qui peuvent nuire aux résultats globaux de l’entreprise. Son rôle est donc clé dans le conseil qu’il apporte aux décideurs pour mettre en œuvre des éléments correctifs.

 

Quelles sont les missions du contrôleur interne ?

Le contrôleur interne traque les risques qui pèse sur l’entreprise et nuisent à ses résultats. Il apporte ainsi un certain regard sur l’efficacité des systèmes de gestion des risques et de contrôle interne et sur son amélioration continue. Il s’agit donc d’un métier à la fois de bureau et de terrain, qui passe par l’observation et l’échange avec les collaborateurs, l’analyse des méthodes de travail, et la retranscription synthétique de ces conclusions. Ce travail se solde par des recommandations stratégiques qui vont appréhender l’entreprise dans sa globalité, mais aussi viser de manière plus précise certains services en appliquant des solutions correctives. L’auditeur interne doit donc savoir être discret, observer, analyser, et gagner la confiance des équipes pour améliorer in fine le fonctionnement de l’ensemble de la chaîne. Il doit avoir un esprit “solutionniste”.

 

Quel est le salaire moyen du contrôleur interne ?

Le salaire moyen du contrôleur interne s’échelonne de 42k à 121k bruts annuels en fonction de son statut (junior, intermédiaire ou senior).

 

Source : Glassdoor

 

Comment devenir contrôleur interne ?

Pour devenir contrôleur interne, les formations bac +5 en économie, finance, gestion sont traditionnellement plébiscitées par les recruteurs. Les grandes écoles de commerce, les IEP, les masters spécialisés en audit, les Diplômes comptables (DCG : Diplôme de Comptabilité et de Gestion), DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion) et certaines Écoles d’ingénieurs demeurent les voies privilégiées.

 

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le contrôleur interne peut devenir Responsable de l'audit interne, Superviseur, Chef de mission au sein de la direction de l’audit interne, Directeur opérationnel d'un centre de profit ou encore Consultant en organisation, voire même Compliance officer.