• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Consolideur

Consolideur

Qu’est-ce qu’un consolideur ?

Le consolideur est un poste spécifique, spécialisé, qui s’adresse plus particulièrement aux grands groupes. En effet, ce dernier a pour objectif de regrouper et retraiter les états financiers (états mensuels, trimestriels, semestriels et annuels) des différentes sociétés et filiales d’un groupe, pour créer in fine des comptes consolidés. Il s’agit donc d’une expertise niche, très recherchée, qui compte environ 10 000 professionnels en France. Le consolideur peut aussi être consultant : il exerce alors son métier dans des cabinets spécialisés dans la consolidation, ou bien dans des cabinets d’expertise comptable.

 

Quelles sont les missions du consolideur ?

Le consolideur a pour mission d'analyser et de vérifier les données comptables et financières d'un groupe, et de l'ensemble de ses filiales étrangères. À partir de toutes ces données, il va réaliser des états financiers uniques qu’on appelle “comptes consolidés”. Ces états s’adressent à la direction, mais également aux actionnaires du groupe, investisseurs et organismes légaux. Cette mission cruciale doit donc aider à refléter au mieux la situation économique du groupe. Pour devenir consolideur, une parfaite maîtrise en comptabilité et en droit des affaires est nécessaire. Le consolideur doit également être extrêmement rigoureux, résistant au stress, organisé, avec de bonnes compétences d'analyse et de synthèse. Au vue de la dimension internationale de ce poste, une maîtrise de l'anglais est indispensable, voire celle d’une troisième langue, ainsi que la maîtrise des normes et règles internationales telles que les normes IFRS.

 

 

Quel est le salaire moyen du consolideur ?

Le salaire moyen du consolideur s’échelonne de 32k à 73k bruts annuels[1] ;

 

Source : Glassdoor 

 

Comment devenir consolideur ?

Devenir consolideur nécessite un Bac+5 à minima. Par exemple : le DSCG, diplôme supérieur de comptabilité et de gestion (diplôme d’État de niveau Bac+5), ou bien n, Comptabilité, contrôle, audit (CCA) ou un diplôme d’une école de commerce.

 

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le consolideur peut évoluer vers le management tout en demeurant dans sa spécialité : il peut prétendre à un poste de Directeur de consolidation au sein d'un grand groupe, voire de Directeur comptable et consolidation.