• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Commissaire aux comptes

Commissaire aux comptes

Qu’est-ce qu’un commissaire aux comptes ?

Chargé d’une mission légale, le commissaire aux comptes a pour mission première de certifier les comptes des entreprises dépassant certains seuils. Cette profession est réglementée, et nécessite d'être inscrit sur la liste de la Compagnie des commissaires aux comptes. Notons que si en grande majorité les commissaires aux comptes sont experts-comptables, leur obligation d’indépendance leur interdit d’exercer les deux fonctions pour la même société.

 

Quelles sont les missions du commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes contrôle la régularité et la sincérité des comptes annuels des entités concernées. Il vérifie et garantit que les comptes annuels sont une image fidèle du patrimoine de l’entreprise, de sa situation financière et de son résultat. Il vérifie l’exactitude de ces comptes en fonction des normes en vigueur en se basant sur les justificatifs des opérations. S'il découvre une irrégularité, il doit en avertir le conseil d'administration et les actionnaires puis, si nécessaire, le Procureur de la République. À la fin de mission, le commissaire aux comptes rédige un rapport dans lequel il présente ses conclusions à l’assemblée générale de l’entreprise. Le commissaire aux comptes est donc un véritable analyste : il est doté d’une connaissance poussée des règles comptables et juridiques. Ses bonnes capacités relationnelles lui permettent d'interagir de manière optimale avec ses interlocuteurs. Son sens de l’éthique est également irréprochable, d’autant qu’il encourt une peine de prison en cas d’erreur. Sa responsabilité civile peut ainsi être engagée, de même que la violation du secret professionnel peut se traduire par la mise en oeuvre de sa responsabilité pénale.

 

Quel est le salaire moyen du commissaire aux comptes ?

Un commissaire aux comptes a un salaire moyen de 65 000 euros bruts annuels

 

Source : région job

 

Comment devenir Commissaire aux comptes ?

Pour devenir Commissaire aux comptes, le professionnel de la comptabilité doit être titulaire d’un Master (bac+5) conférant au moins 4 des 7 Unités d’Enseignement du DSCG, de 4 des 7 Unités d’Enseignement du DSCG et du Certificat préparatoire aux fonctions de commissaire aux comptes (CPFCAC). Il peut également être inscrit sous conditions s’il est titulaire du diplôme d’expert-comptable.

 

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Le commissaire aux comptes est généralement expert-comptable et bénéficie donc des mêmes perspectives d’évolution.