• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Comment mettre en place un système de management du contrôle interne ?
Compliance, audit et risques

Comment mettre en place un système de management du contrôle interne ?

Comment mettre en place un système de management du contrôle interne ?

Afin de prévenir et de maîtriser les risques opérationnels et financiers de leur activité, de nombreuses organisations prévoient des dispositifs de contrôle interne qui sont mis en œuvre par différents acteurs et administrés par un système de management.

 

Des acteurs du contrôle interne présents à tous les niveaux

Au sein d’une entreprise, le contrôle interne n’est pas limité aux services d’audit interne. Il concerne tous les collaborateurs :

  • les dirigeants définissent les objectifs et impulsent les dispositifs de contrôle interne ;
  • le comité d’audit (article L. 823-19 du Code de commerce) suit l’élaboration et l'efficacité des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques ;
  • les managers transmettent les informations relatives au contrôle interne et s’assurent de la bonne application des processus par les opérationnels ;
  • l’ensemble des collaborateurs doit respecter les règles de contrôle interne.

 

Un système de management pour un contrôle interne efficace

Pour assurer la qualité et la fiabilité du contrôle interne, il est indispensable de mettre en place un système d’organisation et de management qui :

  • recense tous les risques liés à l’activité de la société,
  • établit un dispositif de contrôle interne pour chacun des risques,
  • précise le rôle et les responsabilités de chaque acteur dans le contrôle interne,
  • met en place des référentiels, des outils de reporting et de pilotage du contrôle interne,
  • prévoit une diffusion en interne des informations nécessaires,
  • permet de surveiller et d’évaluer les dispositifs de contrôle interne, notamment par rapport au référentiel du Committee of Sponsoring Organizations of the Treadway Commission (COSO)[1].
 

[1] Cristian Manganiello, Thierry Trösch, « Le COSO dans le domaine non financier : plus de transparence, plus de confiance », PWC. URL : https://www.pwc.ch/fr/insights/disclose/33/le-coso-dans-le-domaine-non-financier-plus-de-transparence-plus-de-confiance.html.