• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • Bâle III : la Fédération Bancaire Européenne prend position
Banque-assurance

Bâle III : la Fédération Bancaire Européenne prend position

Bâle III : la Fédération Bancaire Européenne prend position

Dans un rapport publié vendredi 22 novembre 2019, la Fédération Bancaire Européenne (FBE) prend position face aux transpositions des règles de Bâle III. Selon l’analyse menée par le cabinet de conseil Copenhagen Economics, les exigences en matière de solvabilité risqueraient d’affaiblir la compétitivité des établissements bancaires européens, tout en impactant durablement la croissance du Vieux Continent.

 

L’analyse livrée par la Fédération bancaire européenne fait suite à la transposition de l’accord de Bâle III de décembre 2017. Pour l’institution, « Bâle III pourrait réduire le potentiel d'investissement des entreprises européennes tout en augmentant les coûts pour les ménages détenteurs de prêts immobiliers ainsi que pour les entreprises détentrices des prêts bancaires. » Un impact réel sur la croissance européenne que l’institution estime à un repli du PIB de 0,4%, notamment lié à la baisse des investissements. Le rapport déplore, par ailleurs, une perte de compétitivité de l’industrie bancaire européenne face aux autres géants du secteur. La transposition de Bâle III pourrait ainsi « fausser les conditions de concurrence au niveau mondial dans le secteur bancaire », souligne le rapport.

Les estimations livrées par l’Autorité Bancaire Européenne indiquent qu’une transposition des accords de Bâle III induirait une augmentation en fonds propres de 24% pour les banques, soit un montant estimé à 135,1 milliards d’euros.

 

En savoir plus :

 

Et pour aller plus loin, retrouvez toutes nos formations sur la banque et son environnement juridique et réglementaires !

Pour ne rien manquer de l'actualité, téléchargez notre nouveau magazine Le Petit Francis ! 

  • Quelles sont les priorités de l’ACPR pour
    Banque-assurance

    Après une année 2021 marquée par une reprise économique vigoureuse et un secteur financier français solide, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) présente, dans son rapport annuel 2021, son plan d’action en matière de supervision prudentielle pour 2022. Les 4 axes de travail de l...

  • Livret A en 2022
    Banque-assurance

    Selon le rapport de la Banque de France publié le 7 septembre 2021, 55,7 millions de livrets A étaient ouverts au 31 décembre 2020. Entre le relèvement du taux de rémunération et la hausse des encours, l’attrait pour ce livret s’est accentué depuis le début 2022. Les encours des livrets A en pleine...