• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
    • Performance individuelle et collective by Elegia
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Blog
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Auditeur financier

Auditeur financier

Qu’est-ce qu’un auditeur ?

Il faut ici faire la différence entre auditeur externe et interne. Généralement employé d'un cabinet d'audit, l'auditeur financier (externe) intervient ponctuellement auprès d'entreprises pour contrôler leurs comptes et leurs informations financières. Cette posture “extérieure” à l’entreprise lui permet notamment d’assurer un rôle partial et un regard objectif. Lorsque c’est audit est imposé par la loi on parle d’audit légal ou de commissariat aux comptes L’auditeur financier est également amené à se déplacer dans des filiales d’entreprises à l’international, ce qui lui offre l’opportunité de voyager. Quant à l’auditeur interne, il est salarié de l’entreprise, le plus souvent au sein d’un grand groupe. Ce qui ne l’empêche pas de se déplacer régulièrement comme son confrère pour auditer les différents sites de la société (usines, succursales, boutiques, etc.)

 

Quelles sont les missions de l’auditeur ?

Qu’il soit interne ou externe, l’auditeur a pour objectif principal d’aider l’entreprise à atteindre ses objectifs en certifiant ses comptes, c’est-à-dire en vérifiant que l’information présentée dans les comptes de l’entreprise est juste et digne de confiance. Il s’assure que les comptes donnent une image fidèle de la réalité économique de l’entreprise. Pour cela, l’auditeur s’entoure d’une équipe, avec qui il va recenser les risques et les procédures de contrôle du groupe, contrôler la pertinence et l’application de ces procédures, et enfin élaborer des recommandations pour en améliorer l’efficacité dans un rapport synthétique. Cet audit passera notamment par une analyse rigoureuse réalisée à partir d’observations, interviews et dialogues avec les collaborateurs concernés, tests, etc. L’auditeur doit donc avoir un certain sens de l’observation, de l’analyse, un bon contact humain, et être force de conseil.

 

Quel est le salaire moyen de l’auditeur ?

Le salaire moyen de l’auditeur s’échelonne de 35k à 57k bruts annuels en fonction de son statut (junior, intermédiaire ou senior).

 

Source : Glassdoor

 

Comment devenir auditeur ?

L’auditeur peut être titulaire d’un diplôme d’école supérieure de commerce ou un bac+5 universitaire en comptabilité, gestion comme le master CCA (comptabilité, contrôle, audit), le diplôme comptable (DSCG) ou encore un diplôme d'IEP, section économique et financière.

 

Quelles sont ses perspectives d’évolution ?

Côté auditeur externe, ce dernier peut être recruté en tant que salarié une entreprise et briguer un poste financier ou de direction. Il peut aussi rester membre du cabinet pour lequel il travaille et progresser en termes de responsabilités (auditeur junior, auditeur senior.) L’auditeur interne, quant à lui, peut devenir Responsable de l'audit interne, Superviseur, Chef de mission au sein de la direction de l’audit interne, Directeur opérationnel d'un centre de profit ou encore Consultant en organisation.