• Accueil
  • Actualités
  • Veille
  • « Ambitions 2025 » : lancement du plan à moyen terme du Crédit Agricole
Banque-assurance

« Ambitions 2025 » : lancement du plan à moyen terme du Crédit Agricole

Ambitions_2025_lancement_du_plan_a_moyen_terme_du_credit_agricole

Dans un contexte post-crise inédit, le Groupe Crédit Agricole entend réaffirmer son engagement historique auprès de ses clients et des territoires tout en poursuivant sa croissance et son investissement dans les grandes transitions sociétales de demain. Il lance à cet effet le plan « Ambitions 2025 », dont voici les points principaux.

À l’horizon 2025 : intensification de l’expansion du Groupe Crédit Agricole

Une croissance organique ambitieuse

L’objectif du Groupe est de compter un million de clients supplémentaires en banque de proximité d’ici 2025, avec des offres répondant aux nouveaux besoins (nouvelles mobilités, produits d’entrée de gamme…).

Le plan Ambitions 2025 prévoit également de développer l’équipement des clients en produits d’épargne, d’assurance et en immobilier, ainsi que de poursuivre la stratégie d’acquisition de nouveaux partenariats avec des acteurs financiers, industriels et technologiques.

Accent sur les métiers transverses et les nouvelles technologies

Le Crédit agricole prévoit d’accélérer son investissement dans plusieurs domaines :

  • l’immobilier, avec l’intégration de services immobiliers au sein des banques de proximité ;
  • le paiement, avec de nouvelles offres aux particuliers (par exemple le paiement fractionné) ;
  • les banques digitales, avec d’importants investissements financiers pour BforBank (particuliers) et Blank (professionnels) ;
  • les services technologiques, avec la poursuite du développement commercial de plateformes technologiques (technology as-a-service) comme Azqore ou Amundi Technology.

Les résultats financiers attendus

Le Crédit Agricole vise notamment un résultat net part du Groupe supérieur à 6 milliards d’euros en 2025 ainsi qu’une rentabilité sur capitaux propres tangibles supérieure à 12 %. S’agissant des dividendes, l’objectif est de concilier le financement de la croissance de l’entreprise avec une rémunération attractive pour les actionnaires par un taux de distribution de 50 % du résultat en numéraire.

À l’horizon 2030 :  poursuite de l’engagement sociétal du Crédit Agricole et nouveaux métiers

Engagement dans la transition climatique

Le Groupe est engagé depuis 2021 dans un important chantier de décarbonation afin de contribuer à la neutralité carbone mondiale d’ici 2050. Par exemple en se désengageant progressivement du secteur Pétrole et Gaz et, en interne, en fixant un objectif de réduction de 50 % d’ici 2030 de son empreinte carbone (énergies, flotte et déplacements professionnels). `

Le plan Ambitions 2025 organise également le soutien aux énergies renouvelables avec notamment un objectif de croissance de 60 % de l’exposition aux énergies bas carbone pour la Crédit Agricole Corporate and Investment Bank (CACIB) d’ici 2025.

De nouveaux métiers pour la transition énergétique et l’accès aux soins

L’engagement du Crédit Agricole pour la transition climatique s’accompagne d’une implication forte dans l’accès égalitaire aux soins, la transition agroalimentaire et agricole. D’où la création de deux nouveaux métiers au sein du Groupe :

  • Crédit agricole Transitions & Énergies, dont l’objectif est de permettre l’accessibilité des transitions énergétiques au plus grand nombre (par des expertises en conseil et accompagnement, solutions de financements, etc.) ;
  • Crédit agricole Santé & Territoires, pour faciliter l’accès aux soins et au « bien vieillir » (plateforme d’accompagnement dans les parcours de santé, lutte contre les déserts médicaux, déploiement d’habitats collectifs séniors, etc.).