• Toutes nos formations
    • Fiscalité
    • Patrimoine
    • Immobilier
    • Comptabilité
    • Consolidation-Normes IFRS
    • Compliance, audit et risques
    • Gestion-Finance
    • Paie
    • Droit social-GRH
    • Droit des affaires
    • Banque-Assurance
  • Francis Lefebvre formation
    • L'entreprise
    • Nos valeurs
    • Nos équipes
    • Nos 6 engagements clients
    • Nos clients
  • Pédagogie
    • Notre expertise pédagogique
    • Nos intervenants
    • Innovations
    • Notre offre de formation
    • Nos homologations
    • Nos partenaires
  • Actualités
    • Toutes nos actualités
    • Évènements
  • Infos pratiques
    • Comment vous inscrire
    • FAQ
    • Nos centres de formations
    • Plan d'accès
    • Étapes-clés de votre formation
  • Contactez-nous

Accompagner la montée en compétences des experts-comptables

La formation de l'expert-comptable et de ses collaborateurs est un puissant levier de développement du cabinet d'expertise comptable. Congrès, conférences, formations, rencontres et séminaires peuvent permettre de renforcer ses compétences ou d'en acquérir de nouvelles. Bien sélectionnées, ces actions permettront de donner une nouvelle dimension au cabinet.

Pour Jean-François Ferret, directeur de l'offre et de la pédagogie chez Francis Lefebvre Formation, « la formation est particulièrement stratégique », parce qu'elle permet de répondre à « différents enjeux » tels que « la nécessité de se différencier et d’innover pour faire face à un marché de plus en plus tendu car concurrentiel et digitalisé ».

Dans ce contexte, « la formation est à consommer sans modération » ajoute Natacha de Saint Vincent, présidente de Francis Lefebvre Formation, faisant ainsi référence à la fois à son expérience professionnelle passée et à la nouvelle offre destinée aux experts-comptables, le Pass illimité décrit ci-dessous.

 

 « Former et se former, c’est un levier de différenciation dans un marché qui se tend »

 

Les experts-comptables ont une obligation de formation. Ils doivent y consacrer au moins 120 heures sur une période de 3 ans dont un minimum de 20 heures par an. Mais au-delà de la simple obligation, « le cabinet doit se positionner sur de nouvelles missions, et proposer à ses clients de nouvelles missions ou prestations en en particulier du conseil » et que « le monopole est écorné par la digitalisation et l'automatisation » estime Jean-François Ferret.

Pour y parvenir, l'expert-comptable et ses collaborateurs se doivent de bien sélectionner les ouvrages professionnels qu'ils consultent et les formations qu'ils choisissent. Leur temps est compté.

Chez Francis Lefebvre Formation, « nous proposons désormais un PASS annuel illimité aux experts-comptables qui peuvent venir à toutes les formations inter-entreprises, hors certificats et diplômes » précise Natacha de Saint-Vincent. Pour le prix de trois jours de formation, l’expert-comptable peut venir se former aussi souvent qu’il le souhaite sur des domaines d’expertise ou d’actualité. « Pour les collaborateurs, le PASS prend la forme d'un nombre de jours ». Le cabinet achète un nombre de jours de formation (valables un an), que tous les collaborateurs peuvent consommer, dans la limite du nombre de jours achetés.

 

« Nos formations sont toujours vivantes et enrichissantes, pas seulement expertes »

 

La formation et l'acquisition de compétences sont un levier de croissance qui permet à tous les collaborateurs, dont les métiers sont actuellement sous tension, d'évoluer.

Cette évolution peut se faire à son rythme, en alternant formations présentielles et à distance, ou en combinant les deux. Les formations FLF existent en inter-entreprise, intra-entreprise (sur-mesure) ou webformations sur des thématiques d'actualité ou particulièrement techniques. Mais ce n'est pas tout. La force des formations en présentiel est de permettre l'échange et le networking avec d'autres professionnels, avocats, directeurs financiers... qui participent également aux formations.

« Nous croyons à la force du présentiel. Pendant les formations, nous alternons les modalités : échanges entre participants et formateurs, jeux, quizz, etc. Et nous pensons que le digital permet d’enrichir ce présentiel, en mettant à disposition des participants avant et après la formation différentes briques pédagogiques (fiches mémos, supports de formation…) ou en proposant des webformations pour faire le point » précise Natacha de Saint Vincent pour qui « les formations sont toujours vivantes et opérationnelles ».

Et pour ceux qui ne sauraient pas comment sélectionner leurs formations, « nous les aidons à construire leur parcours avec des interlocuteurs spécialisés » conclut Jean-François Ferret.