Formations Comptabilité : Comptabilité pour non-spécialistes | Francis Lefebvre Formation

Corinne Gotin

Responsable pédagogique
Me contacter



Accueil > Nos formations > Comptabilité > Comptabilité pour non-spécialistes

Comptabilité pour non-spécialistes

Démystifier la comptabilité 
La comptabilité est un outil de gestion indispensable pour mesurer la performance de l’entreprise. 
Les non-initiés à la comptabilité et à la finance disposent d’une  gamme de formations dispensées avec une pédagogie adaptée aux non-spécialistes.
Savoir lire et interpréter des comptes de résultat ou des bilans sont deux prérequis de votre activité. Nos formateurs experts et praticiens (experts-comptables, commissaires aux comptes) vous permettent de comprendre les états financiers et d’en déduire les éléments nécessaires à votre pratique professionnelle. Les notions d’ actifs , de passifs , de CAF (capacité d’autofinancement), d’ EBE (excédent brut d’exploitation) et de cash n’ont plus de secret pour vous avec nos formations en comptabilité et finance dédiées : « S’initier à la lecture et à l’analyse des états financiers » ou «
...

Pour affiner votre recherche, sélectionnez les critères à gauche de votre liste de résultats

L'essentiel de la comptabilité pour non-spécialistes

31
2j ParisNiveau : 1


  • Connaître les grands principes de la comptabilité.

  • Découvrir les schémas de comptabilisation.

  • Comprendre les comptes annuels : bilan, compte de résultat et annexe.



  • Sessions :
    Paris : 10-11 juil. 2014
    Paris : 11-12 déc. 2014

    S'initier à la lecture et à l'analyse des états financiers

    31
    2j Lyon, ParisNiveau : 1


  • Comprendre la signification des différents postes du bilan et du compte de résultat.

  • Savoir utiliser les principaux outils d'analyse financière.

  • Instaurer un dialogue efficace avec les services financiers.



  • Sessions :
    Paris : 28-29 août 2014
    Lyon : 24-25 sept. 2014
    Paris : 6-7 oct. 2014
    Paris : 13-14 nov. 2014

    Le juriste et la comptabilité : comprendre les comptes des sociétés

    31
    2j ParisNiveau : 1


  • Connaître les principes et les pratiques comptables.

  • Améliorer sa compréhension des comptes de l'entreprise.

  • Mieux conseiller les dirigeants et leur direction comptable et financière.



  • Sessions :
    Paris : 15-16 mai 2014
    Paris : 10-11 sept. 2014
    Paris : 27-28 nov. 2014

    Le juriste et la comptabilité : analyser et interpréter les comptes des sociétés

    31
    2j ParisNiveau : 2


  • Découvrir les notions fondamentales de l'analyse financière.

  • Acquérir une culture financière et enrichir son diagnostic sur l'entreprise.

  • Tirer des enseignements de la lecture des comptes annuels d'une société.



  • Sessions :
    Paris : 25-26 sept. 2014
    Paris : 1-2 déc. 2014

    Le juriste et la comptabilité : les aspects comptables du droit des sociétés

    31
    2j ParisNiveau : 1


  • Pour préparer ou monter certains dossiers juridiques (affectation du résultat de l'exercice, augmentation de capital, fusion, cession de titres...), savoir obtenir, lire et interpréter les informations comptables indispensables.

  • Pouvoir dialoguer avec les différents interlocuteurs, producteurs ou utilisateurs de l'information financière.



  • Sessions :
    Paris : 26-27 juin 2014
    Paris : 6-7 nov. 2014

    Nos certificats

    Certificat Chef comptable

    • Que va vous apporter le Certificat Chef comptable ? 
    Vous serez en mesure :
    • Maîtriser l’ensemble des opérations comptables conduisant à l’élaboration des états financiers de l’entreprise.
    • Être en mesure d’organiser les travaux de clôture comptable de manière efficiente.
    • Vous prévaloir, en fonction des options choisies, de domaines de compétences spécifiques (consolidation, fiscalité, comptabilité des opérations de fusion, etc.).


    BRÈVE DU MOIS

    Fast close : pourquoi accélérer ses délais de clôture ?


    Aujourd’hui la production des comptes des PME prend en moyenne en 100 jours.
    Dans un environnement en pleine évolution, les partenaires de l'entreprise sont demandeurs d’informations financières le plus tôt possible après la date de clôture de l'exercice.